Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Club Med réduit la voilure, le titre en berne

Marché : Club Med réduit la voilure, le titre en berne

Marché : Club Med réduit la voilure, recul des réservationsMarché : Club Med réduit la voilure, recul des réservations

par Cyril Altmeyer et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Le Club Méditerranée a annoncé vendredi abaisser ses capacités pour la saison d'hiver en raison de la dégradation des marchés en Europe et en Afrique, largement responsable du recul des réservations observé ces dernières semaines.

Cette conjoncture morose, en particulier en France, et l'absence de visibilité pourraient amener le groupe de loisirs à procéder à un rachat d'actions plutôt que de verser un dividende au titre de l'exercice 2012 comme il l'avait envisagé.

Club Med, qui n'a pas versé de dividende depuis l'exercice 2000, a fait état dans un communiqué d'un bénéfice net stable à deux millions d'euros au cours de l'exercice clos le 31 octobre dernier.

Le volume d'activité de ses villages - le baromètre surveillé par le marché - a progressé de 3,7% sur l'exercice à 1,515 milliard d'euros, donnant une marge brute d'exploitation (Ebitda) des villages en baisse de 0,2 point à 8,7%, proche son objectif d'environ 9%.

L'action perd 4,89% à 12,84 euros vers 11h30, accusant la plus forte baisse du SBF 120, après avoir gagné environ 7% au cours des deux séances précédentes.

Club Med fait preuve de prudence en abaissant ses capacités, juge la Société générale dans une note.

PRUDENCE SUR LA FRANCE EN 2013

Le PDG du groupe Henri Giscard d'Estaing n'a pas souhaité fournir de prévisions sur l'exercice en cours, ni de précisions sur l'ampleur du rachat d'actions envisagé.

"On a résisté en 2012 sur un marché qui s'est dégradé et on compte résister en 2013, mais cette résistance dépendra de l'ampleur de la dégradation du marché en Europe", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

La visibilité est modérée pour 2013 en Europe, a-t-il ajouté, se montrant particulièrement prudent pour la France.

Le groupe a décidé de réduire de 3,7% ses capacités pour cette saison d'hiver, certains villages du Maghreb restant temporairement fermés. Pour la saison d'été 2013, Club Med a abaissé ses capacités de 6,2% pour la seule zone Europe-Afrique.

Sur les quatre dernières semaines, Club Med accuse une baisse de 0,6% de ses réservations en raison d'un recul de 5,1% en Europe et en Afrique, compensé par le dynamisme des Amériques et de l'Asie.

Pour contrebalancer la faiblesse en Europe, Club Med compte ainsi accentuer son développement en Chine, au Brésil et en Russie, une stratégie saluée par les analystes.

"Seule marque mondiale de vacances, Club Med est bien placée pour profiter de la croissance des nouveaux pays qui doit permettre au groupe de résister et de surperformer malgré l'environnement européen difficile", estiment les analystes de Gilbert Dupont dans une note.

Le britannique TUI Travel, premier tour-opérateur mondial, s'est montré plus optimiste pour 2013 mardi, bénéficiant de bonnes performances commerciales en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays nordiques et du succès de ses forfaits "tout compris" en temps de crise.

Pierre&Vacances Center Parcs, en perte pour la première fois de son histoire en 2011-2012 notamment à cause de la crise, a indiqué de son côté mercredi que ses réservations pour le premier semestre (octobre-mars) étaient pour l'instant comparables à celles de l'exercice précédent.

Club Med a également dit viser un cash flow libre à nouveau positif en 2013, après une hausse de 45% à 55 millions d'euros en 2012.

Avec Alexandre Boksembaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...