Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Citigroup présente un bénéfice en hausse de 51%

Marché : Citigroup présente un bénéfice en hausse de 51%

Marché : Citigroup affice un bénéfice en hausse de 51%Marché : Citigroup affice un bénéfice en hausse de 51%

(Reuters) - Citigroup, la troisième banque américaine par ses actifs, a annoncé jeudi un bond de 51% de son bénéfice au titre du troisième trimestre, la réduction de ses coûts ayant plus que compensé la baisse de ses revenus dans un contexte de volatilité des marchés et d'incertitude sur le calendrier de la remontée des taux de la Réserve fédérale.

Les dépenses d'exploitation de Citi ont diminué de 18% à 10,7 milliards de dollars (9,40 milliards d'euros) sur juillet-septembre, la banque, sous la houlette de son directeur général Michael Corbat, ayant réglé l'essentiel des problèmes hérités de la crise financière et étant sortie des activités dont la rentabilité et les perspectives ne sont pas bonnes.

Les banques américaines, notamment Citi, JPMorgan Chase et Bank of America, qui viennent de publier leurs comptes, réduisent leurs coûts afin d'améliorer leurs résultats, dans un contexte de taux quasi nuls et en l'absence de signes de reprise du trading obligataire, longtemps une des premières sources de croissance de leurs revenus.

A Wall Street, le titre Citigroup gagnait 2% après 35 minutes d'échanges.

"Le trimestre a connu plus que son lot de volatilité (...) et malgré les vents contraires sur les revenus, nous avons encore prouvé notre capacité à gérer notre risque, nos dépenses et notre capital", a dit Michael Corbat, cité dans un communiqué.

Les revenus de Citicorp, qui réunit les principales activités du groupe, ont baissé de 2%, tandis que ceux de Citi Holdings, où sont placés les actifs en vente, ont chuté de 32%.

La branche de services aux investisseurs institutionnels est la seule à avoir vu ses revenus augmenter, soutenue par l'augmentation du résultat de la banque privée et des revenus du trading actions.

Les revenus dégagés du marché obligataire ont baissé de 16% à 2,58 milliards de dollars, une tendance qui se retrouve dans les résultats des autres grandes banques américaines.

Goldman Sachs, qui a également publié ses comptes jeudi, a vu les revenus du trading obligataire chuter de 33%. JPMorgan et BofA ont également annoncé cette semaine une baisse de leurs revenus.

Le rendement ajusté des fonds propres de Citigroup s'est amélioré, à 0,91% contre 0,64%, atteignant l'objectif de Michael Corbat d'un taux au moins égal à 0,9% cette année.

Le bénéfice net de la banque a atteint au total 4,29 milliards de dollars (3,75 milliards d'euros), soit 1,35 dollar par action, au troisième trimestre, contre 2,84 milliards (88 cents/action) un an auparavant, lorsque la banque avait passé près de deux milliards de dollars de provisions pour frais de litiges et charges de restructuration.

Son produit net bancaire a baissé d'environ 5% à 18,69 milliards de dollars.

Ajusté de certains éléments, le bénéfice net a progressé de 35,7% à 4,16 milliards, soit 1,31 dollar par action, dépassant les attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 1,28 dollar par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

(David Henry et Sweta Singh, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...