Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Calme plat sur les changes avant la Fed

Marché : Calme plat sur les changes avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le calme plat était de mise sur le marché des devises à quelques heures de l'issue du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui cette fois aura duré deux jours. Ce midi, la monnaie unique européenne reste ainsi de marbre face au dollar (- 0,03% à 1,3391 dollar l'euro), au sterling (+ 0,06% à 0,8570) et au franc suisse (+ 0,08% à 1,2332).

En effet, le FOMC (le comité de politique monétaire) de la banque centrale américaine, qui a commencé hier, prendra fin tout à l'heure. Après la clôture de la Bourse de Paris, la Fed publiera un communiqué, puis une conférence de presse sera animée par Ben Bernanke, le patron de l'institution.

La question qui fait le plus débat est celle de l'actuel programme de rachats d'actifs obligataires (les QEs) de la Fed, d'un montant de 85 milliards de dollars par mois. Le 22 mai, Ben Bernanke a annoncé que sa politique non-conventionnelle pourrait changer en la matière lors des prochains FOMC.

Un opérateur rappelle le sentiment général quant à la réunion de cet après-midi : “le marché table sur un statu quo du programme de rachats d'actifs pour le moment et sur le fait que Ben Bernanke précisera les intentions de la Fed pour une sortie par étape de son QE3”.

“Nous pensons que Bernanke va confirmer le signal donné le mois dernier, tout en soulignant que le calendrier de sortie du QE dépendra des statistiques économiques”, indique-on chez Société Générale ce matin.

Les cambistes parient globalement sur une réduction de l'enveloppe mensuelle vers 65 milliards par mois à partir de la rentrée. Ce montant serait ramené à zéro fin 2012 ou début 2014, estiment la plupart des gérants. Il s'agit là du consensus majoritaire.

Autre hypothèque qui pèse sur la Fed, mais qui n'est pas de la compétence du FOMC : la succession de Ben Bernanke, qui dirige la banque centrale depuis 2006. Son mandat expire en janvier 2014 mais dans une interview télévisée en début de semaine, le président américain Barack Obama (qui nomme le patron de la Fed) parlait déjà de l'action de Ben Bernanke au passé, ce qui a relancé les spéculations.

Face au yen, l'euro perd 0,25% à 127,38 yens l'euro. “Le discours du gouverneur de la Banque du Japon, M. Kuroda, n'a donné aucune nouvelle information aux investisseurs mais a permis de souligner le fait que l'institution monétaire poursuivra son programme d'assouplissement quantitatif (QE) avec détermination”, soulignent les spécialistes de RTFX.

En attendant la conférence de presse de la Fed, à 20 heures 30, rares seront les statistiques publiées outre-Atlantique, à l'exception des stocks de brut et de produits pétroliers.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...