Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bloqué en terrain négatif

Marché : Bloqué en terrain négatif

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens ne parviennent toujours pas à se hisser en terrain positif, la crainte d'un durcissement précoce de la politique monétaire de la Fed se combinant avec les incertitudes géopolitiques sur le vieux continent.

Madrid perd 0,4%, Bruxelles et Zurich 0,3%, Francfort, Paris et Lisbonne 0,2%, Londres 0,1%, tandis qu'Amsterdam et Milan grignotent 0,1%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq gravitent tout près de leurs équilibres.

'Il y a des craintes concernant une remontée plus rapide que prévu des taux de la Réserve fédérale américaine, ce qui pourrait porter préjudice à la croissance mondiale', explique un analyste chez Valutrades.

Outre la politique monétaire à venir de la Fed, les investisseurs se montrent toujours préoccupés par le climat d'incertitude géopolitique autour du conflit russo-ukrainien et du referendum sur l'indépendance de l'Ecosse de la semaine prochaine.

'Après un fort rebond des indices européens depuis 15 jours, la légère phase de consolidation observée depuis vendredi, dans des volumes faibles, ne remet pas en cause pour le moment la poursuite de la tendance haussière sur les actions', juge toutefois Barclays Bourse.

Sur le plan des valeurs, Gemalto domine à Paris et à Amsterdam avec un gain de 1,7% à 74 euros : l'adoption par Apple mardi de la technologie NFC tend à valider le positionnement stratégique du spécialiste de la sécurité numérique.

Sur le SBF120 parisien, l'action Areva perd 1% à moins de 12 euros, pénalisée par la décision de Standard & Poor's de placer sous surveillance négative sa note sur la dette long terme du géant de l'énergie nucléaire.

BMW figure dans le bas du classement du DAX avec un recul de 1,2% à 90,1 euros, alors que le constructeur automobile haut de gamme a revendiqué une hausse de 4,5% de ses ventes d'automobiles dans le monde le mois dernier.

Kingfisher prend 3,8% à 319 pence à Londres, à la suite de l'annonce d'un plan de changement à la tête du groupe de magasins de bricolage, à l'occasion de la présentation de ses résultats semestriels.

Fiat avance de 1,4% à 7,8 euros à Milan, alors que le constructeur automobile turinois a annoncé le départ du président de sa division Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo. Cette fonction sera directement exercée par le directeur général de Fiat, Sergio Marchionne.

Enfin, l'action Banco Santander recule de 0,9%, à 7,7 euros à Madrid, alors que le groupe bancaire espagnol a fait part du décès du président de son conseil d'administration, Emilio Botin.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...