Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bien orienté malgré l'effet Volkswagen

Marché : Bien orienté malgré l'effet Volkswagen

tradingsat

(CercleFinance.com) - A part Francfort qui pâtit à nouveau d'un effet Volkswagen, les Bourses européennes gagnent du terrain dans le sillage des places chinoises (+4,3% à Shanghai, +2,1% à Hong Kong) et sur fond d'indices PMI de bonne facture.

Francfort cède 0,1%, mais Bruxelles prend 0,5%, Milan et Lisbonne 0,8%, Londres, Paris et Madrid 0,9%, Zurich 1% et Amsterdam 1,1%. A New York la veille, le Dow Jones a progressé de 0,5% et le Nasdaq, de plus de 0,3%.

'Glencore et le secteur minier dans son ensemble se satisfont de ce qui est perçu comme des commentaires encourageants en provenance de Chine', souligne Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

'Le président chinois a tenu des propos conciliants pour l'économie et a fait des propositions de réformes des marchés financiers, ce qui aide certainement à soutenir le moral des opérateurs dans l'attente d'une batterie de données majeures', poursuit-il.

Doivent en effet être publiés dans l'après-midi aux Etats-Unis l'enquête ADP sur l'emploi privé, la balance commerciale puis l'indice ISM des services, autant d'indicateurs qui permettront de débusquer un éventuel ralentissement de l'activité outre-Atlantique.

En attendant, la croissance du secteur privé s'accélère légèrement dans la zone euro, au vu de l'indice PMI final Markit composite qui s'établit à 53,9 en octobre contre 53,6 le mois précédent. Il ne se replie que très légèrement par rapport à son estimation flash (54).

Illustrant le caractère général de la reprise, l'activité augmente dans le secteur manufacturier comme dans celui des services. A l'échelon national, la croissance de l'activité s'accélère dans les quatre premières économies de la région.

'L'économie de la zone euro continue d'afficher un rythme peu soutenu. Les dernières données PMI restent en effet conformes à une hausse trimestrielle du PIB limitée à 0,4% au quatrième trimestre 2015', nuance Chris Williamson, chief economist à Markit.

La croissance du secteur britannique des services accélère aussi en octobre, à en croire la dernière enquête Markit/CIPS dont l'indice PMI ressort à 54,9 contre 53,3 en septembre, première hausse séquentielle de l'indice depuis juin.

Côté valeurs, Volkswagen plonge de 9,7% à Francfort: le constructeur automobile vient d'identifier un nouveau problème portant sur les émissions de CO2 de 800.000 véhicules, d'où un risque supplémentaire évalué à deux milliards d'euros.

ING Group avance de 2,6% et figure ainsi dans le haut à Amsterdam, salué pour la présentation de bénéfices supérieurs aux attentes au titre du trimestre écoulé, grâce notamment aux activités de banque de détail.

Marks and Spencer gagne 3,3% à Londres, après l'annonce par la chaine de grands magasins d'un 'bon niveau de croissance sous-jacente des résultats' au cours de son premier semestre comptable, ainsi que d'un relèvement de dividende.

Parmi les valeurs en tête du SBF120 à Paris, Atos grimpe de 6,8%, le groupe de services informatiques ayant confirmé ses objectifs annuels à l'occasion de son point d'activité, et annoncé un renforcement de son alliance mondiale avec Siemens.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...