Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bien orienté avant le rapport ADP

Marché : Bien orienté avant le rapport ADP

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans l'attente du rapport du cabinet ADP sur l'emploi privé américain en début d'après-midi, la Bourse de Paris démarre la séance sur les chapeaux de roues, rassurée par la fin de séance vigoureuse sur les places asiatiques.

En milieu de matinée, le CAC40 prend 2% à 4.431 points, tandis que le DAX de Francfort et le FTSE de Londres gagnent 1,7% chacun. A New York la veille, le Dow Jones a repris 0,3%, le S&P 500 a grappillé 0,1%, mais le Nasdaq Composite a abandonné 0,6%.

'La clôture modestement positive à Wall Street et des données encourageantes sur le sentiment des ménages en Chine ont soutenu le sentiment sur les marchés asiatiques (+2,9% à Tokyo et +1% à Shanghai)', souligne Tony Cross, chez Trustnet Direct.

'Cette combinaison semble dicter aux places européennes leur conduite en ce début de séance', poursuit l'analyste de marchés basé à Londres, qui espère donc une fin de mois sur une note positive pour les actions.

Dans le courant de l'après-midi, les opérateurs seront attentifs aux résultats de l'enquête ADP sur l'emploi américain dans le secteur privé pour septembre, avant l'indice PMI de Chicago, puis les stocks hebdomadaires de pétrole.

L'enquête ADP devrait particulièrement retenir l'attention, à deux jours de la publication du rapport officiel du Département du Travail. Les économistes tablent en moyenne sur 190.000 créations de postes dans le secteur privé.

En attendant, la matinée est chargée sur le front des statistiques, avec la croissance du PIB au Royaume Uni, les chiffres du chômage en Allemagne et dans la zone euro, ainsi qu'une estimation rapide de l'inflation dans la zone euro.

'C'est sur cette question de l'inflation que la BCE pourrait éclipser et atténuer les effets d'une hausse de taux américains', estime Alexandre Baradez chez IG France, soulignant que 'Mario Draghi a pris l'habitude de surprendre les marchés depuis son arrivée'.

'Au moment où l'Allemagne observe un très net recul des prix en septembre, que l'euro tente d'accélérer au-dessus de 1,10 dollar et que les prix du pétrole stagnent en zone basse, la BCE pourrait surprendre en annonçant de nouvelles mesures d'assouplissement', juge-t-il.

Pour l'heure, on notera que les dépenses de consommation des ménages français en biens ont augmenté de 0,3% en juillet en volume, puis sont restés stables en août, et que les prix des produits industriels destinés au marché français ont diminué de 0,9% le mois dernier.

Côté valeurs, Neopost plonge de 26%, sanctionné pour l'annonce par l'équipementier pour salles de courrier d'un résultat net part du groupe en baisse au titre de son premier semestre malgré un chiffre d'affaires en croissance de 10,4%.

Alès Group recule de 2,9%, la société de cosmétiques ayant dévoilé un bénéfice net part du groupe de 4,1 millions d'euros sur les six premiers mois de l'exercice en cours, en recul de 5,4%, pour des revenus en hausse de 4,5%.

Bénéteau progresse par contre de 3%, après que le fabricant de navires de plaisance ait fait part d'un chiffre d'affaires de 969,8 millions d'euros sur son exercice 2014-15, en croissance de 7,6% à taux de change et périmètre constants.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...