Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Biais négatif après des PMI décevants

Marché : Biais négatif après des PMI décevants

tradingsat

(CercleFinance.com) - La plupart des places européennes évoluent en territoire négatif à l'approche de la mi-séance. Décevants, les PMI pèsent sur la tendance.

Vers 11h40, le Footsie 100 et le SMI (Zürich) grappillent respectivement 0,1 et 0,2%, mais l'Ibex 35 (Madrid), le CAC 40 et le Footsie MIB (Milan) abandonnent 0,1, 0,5 et 0,6%. Les pertes sont plus marquées à Francfort, où le Dax recule de 0,9%.

'L'approche des échéances grecques commencent à peser sur les marchés', résument les équipes de Barclays Bourse.

Principal indicateur macroéconomique du jour en Europe, l'indice PMI Markit composite est de surcroît ressorti à 53,5 points ce mois-ci, en retrait de 0,5 point en séquentiel, alors que le consensus tablait a contrario sur une progression de 0,9 point. La croissance semble caler en France et l'Allemagne a déçu.

Outre-Atlantique, les opérateurs prendront connaissance tout à l'heure des chiffres hebdomadaires du chômage et des ventes de logements neufs au titre du mois écoulé. L'actualité est très dense avec une saison des résultats qui bat désormais son plein. eBay a renoué avec les profits au premier trimestre, Facebook et AT&T ont globalement bien débuté l'année et les comptes de General Motors, Pepsico et 3M seront publiés avant l'ouverture de Wall Street.

Sur le front des valeurs européennes, Novartis (+1,6%) est leader du SMI. Le géant pharmaceutique a fait état d'un résultat net de 3,2 milliards de dollars au premier trimestre, en baisse de 4% en dollars, mais en hausse de 8% taux de changes constants. En dépit de l'effet de changes sur les comptes publiés, et après une profonde transformation annoncée l'an dernier, la performance opérationnelle à devises constantes s'améliore sensiblement. Les objectifs annuels ont de surcroît été confirmés.

A Stockholm, le titre Ericsson, le numéro un mondial des équipements de réseaux mobiles, décroche de près de 8% après avoir dévoilé des résultats du premier trimestre décevants en annonçant notamment une marge brute très inférieure aux attentes. Le bénéfice net s'est par ailleurs contracté de 200 millions de couronnes suédoises d'une année sur l'autre à 1,5 milliard.

Enfin, à Paris, Michelin (+6,5%) signe la plus forte progression du CAC 40 dans le sillage de l'annonce d'une progression de 5,6% de ses ventes nettes à quelque 5 milliards d'euros au premier trimestre. Le géant clermontois des pneumatiques a en outre maintenu ses prévisions pour l'exercice en cours.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...