Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bénéfice trimestriel presque record pour Hyundai grâce à la Chine

Marché : Bénéfice trimestriel presque record pour Hyundai grâce à la Chine

Marché : Bénéfice trimestriel presque record pour Hyundai grâce à la ChineMarché : Bénéfice trimestriel presque record pour Hyundai grâce à la Chine

SEOUL (Reuters) - Hyundai Motor a annoncé jeudi un résultat du deuxième trimestre proche du niveau record établi il y a un an, la bonne tenue des ventes en Chine ayant compensé une intensification de la concurrence en Corée du Sud et aux Etats-Unis.

Le constructeur automobile sud-coréen, qui pointe au cinquième rang mondial si on prend en compte sa filiale Kia Motors, a ainsi dégagé sur la période avril-juin un bénéfice net de 2.520 milliards de wons (1,71 milliard d'euros) alors que les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé 2.390 milliards.

Sur le deuxième trimestre 2012, Hyundai avait enregistré un résultat net de 2.550 milliards de wons. Sur les trois premiers mois de 2013, il s'est établi à 2.090 milliards.

Le résultat opérationnel est ressorti à 2.410 milliards de wons sur le deuxième trimestre 2013 et le chiffre d'affaires à 23.180 milliards.

Le titre Hyundai a terminé en hausse de 0,45% à la Bourse de Séoul, qui a elle-même clôturé en repli de 0,13%. Depuis le début de l'année, l'action du constructeur affiche un gain de 2,3% contre un recul de 4,3% pour la place sud-coréenne.

Malgré le ralentissement économique à l'oeuvre en Chine, Hyundai a vu ses ventes bondir de 36% dans le pays sur les six premiers mois de l'année.

L'année dernière, Hyundai a lancé la production de sa troisième usine en Chine, tout en mettant sur le marché une version locale de sa compacte Elantra, profitant à plein de la désaffection temporaire des consommateurs pour les voitures japonaises à la suite d'un différend territorial entre Tokyo et Pékin.

En Corée du Sud, les ventes de Hyundai ont en revanche reculé de 0,7% sur le premier semestre 2013 et, aux Etats-Unis, elles n'ont augmenté que de 1,2%.

Après des années de performances commerciales hors pair aux Etats-Unis, Hyundai perd des parts de marché depuis le début de 2013, les usines du constructeur étant incapables de répondre à la vigueur retrouvée du marché automobile du pays.

En Corée du Sud, l'activité du groupe a été perturbée par des tensions sociales, les syndicats ayant refusé de travailler au cours des week-ends entre le 9 mars et le 1er juin pour protester contre l'absence de revalorisation des salaires.

En Europe, les ventes de Hyundai ont baissé de 9%, le constructeur sud-coréen étant toutefois moins touché que d'autres par la déprime du marché automobile européen, tombé en juin à un plus bas de 20 ans.

Hyunjoo Jin, Benoît Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...