Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bénéfice en légère baisse au 1er semestre pour Kingfisher

Marché : Bénéfice en légère baisse au 1er semestre pour Kingfisher

Marché : Baisse de 1,6% du bénéfice semestriel de KingfisherMarché : Baisse de 1,6% du bénéfice semestriel de Kingfisher

LONDRES (Reuters) - Kingfisher, premier groupe européen d'amélioration de l'habitat, a annoncé mercredi une baisse de 1,6% de son bénéfice au premier semestre, évolution conforme au consensus, un meilleur deuxième trimestre n'ayant pu compenser totalement l'impact d'une mauvaise météo les trois mois antérieurs.

Le groupe, propriétaire des enseignes B&Q et Screwfix en Grande-Bretagne et de Castorama et Brico Dépôt en France, a souligné que la confiance du consommateur restait faible sur ses principaux marchés et qu'il continuerait donc à se concentrer sur ses initiatives en interne pour améliorer sa croissance, ses marges bénéficiaires et sa structure de coûts.

Kingfisher, qui gère 1.070 magasins dans neuf pays en Europe, a souffert, comme tout le secteur, du ralentissement économique qui a découragé les ménages de se lancer dans de gros achats tels que des cuisines ou des salles de bains et de faire des travaux d'amélioration de leur habitat.

"Pour l'avenir, nous restons en mesure de tirer profit de toute amélioration des conditions ou opportunités susceptibles de se présenter, y compris une reprise du marché du logement au Royaume-Uni", a déclaré son directeur général Ian Cheshire.

Le numéro 3 mondial du bricolage, derrière les groupes américains Lowe's et Home Depot, a fait état d'un bénéfice imposable de 365 millions de livres (433 millions d'euros) sur les six mois au 3 août, contre un bénéfice de 371 millions de livres pour la même période de 2012.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 4,3% à 5,716 milliards de livres, mais baissé de 0,8% à nombre de magasins comparable.

Le groupe, qui a fini le semestre avec une trésorerie de 259 millions de livres, distribuera un dividende semestriel en hausse de 1,0% à 3,12 pence par action, contre 3,09 pence.

L'action perd 2% à 411,57 pence vers 8h25 GMT.

James Davey, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...