Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bénéfice de Swiss Re en hausse malgré des conditions difficiles

Marché : Bénéfice de Swiss Re en hausse malgré des conditions difficiles

tradingsat

par Alice Baghdjian et Carolyn Cohn

ZURICH/LONDRES30 (Reuters) - Swiss Re a annoncé jeudi une hausse de 17% de son bénéfice net du premier trimestre, battant le consensus grâce à de solides retours sur investissements, et a précisé qu'il arrivait à renouveler les polices d'assurance à des tarifs "acceptables".

Il a ajouté qu'il était bien parti pour réaliser ses objectifs financiers définis pour la période 2011-2015.

Le deuxième réassureur mondial aide les assureurs à couvrir les coûts des catastrophes naturelles en échange d'un pourcentage sur les polices qu'ils vendent à leurs clients.

Les fonds de pension, entre autres, investissent beaucoup d'argent dans la réassurance, se plaçant en concurrents directs de Swiss Re ou de Munich Re, le premier réassureur mondial, et faisant pression sur les tarifs.

Swiss Re observe de fait dans un communiqué que l'environnement des marchés et des taux est "très difficile", avec en particulier un tassement de la demande de réassurance. Mais il ajoute que le renouvellement des polices habituel en avril s'est fait à des tarifs décents.

"Les renouvellements d'avril ont été bons et disciplinés", a dit à Reuters le directeur financier, David Cole. "Nous avons pu observer de la croissance à des tarifs acceptables".

Le bénéfice net a augmenté de 17% à 1,4 milliard de dollars (1,25 milliard d'euros) au premier trimestre contre un consensus Reuters le donnant à 961 millions.

Le retour annualisé sur investissement a progressé à 3,9% contre 3,7% un an auparavant.

La ratio combiné catastrophes naturelles, une mesure de la rentabilité, a été de 84,4% au premier trimestre contre 86,4% attendu. Au-dessous de 100, ce ratio atteste de l'existence d'un bénéfice.

Mais les analystes de Jefferies sont circonspects, restant à "conserver" sur l'action, "car du capital excédentaire continue de se former et parce que les réassureurs perdent de leur pouvoir de négociation sur le marché".

Le nombre de catastrophes naturelles a été de 189 en 2014, un record, contribuant à des pertes économiques de 110 milliards de dollars sur l'ensemble de la planète, selon une étude de Swiss Re Sigma publiée en mars.

Pour autant, le total des pertes ayant donné lieu à indemnisation a été de 35 milliards l'an passé, bien inférieur à la moyenne de 10 ans de 64 milliards, ajoute l'étude.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...