Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bankia a presque doublé son bénéfice net au 2e trimestre

Marché : Bankia a presque doublé son bénéfice net au 2e trimestre

Marché : Bankia fait plus que doubler son bénéficeMarché : Bankia fait plus que doubler son bénéfice

MADRID (Reuters) - Bankia a fait état lundi d'un bénéfice net quasi doublé au deuxième trimestre, à la faveur d'une hausse plus forte que prévu de ses revenus tirés du crédit, ce qui est de bon augure pour la banque nationalisée et l'ensemble du secteur bancaire espagnol.

Son bénéfice net a bondi de 97% sur la période avril-juin, à 245 millions d'euros.

L'Espagne, qui est sortie de la récession, semble engagée sur la voie d'une reprise économique durable et Bankia, détenue à environ 60% par l'Etat après avoir été sauvée de la faillite en 2012, est érigée comme le symbole de ce redressement après avoir renoué avec les profits en 2013.

Affaiblie comme tout le secteur bancaire espagnol par l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, Bankia a drainé près de la moitié des 41,3 milliards d'euros d'aide accordée par l'Union européenne au système financier espagnol.

L'Etat a entamé son désengagement partiel de la banque en février.

Le produit net bancaire de Bankia a augmenté de 26% à 730 millions d'euros, contre un consensus Reuters à 717 millions.

Ses concurrents Sabadell, Bankinter et Caixabank ont également publié la semaine dernière une hausse de leur PNB.

La proportion de créances douteuses de Bankia par rapport à l'ensemble de ses prêts, bien que restant légèrement supérieure à la moyenne du secteur, a réculé à 14,03% à fin juin contre 14,31% trois mois plus tôt.

"La banque a réussi à réduire ses créances douteuses de façon importante ce qui nous permet de prévoir de fortes baisses de nos provisions à l'avenir", a déclaré dans un communiqué le directeur général Jose Sevilla.

Les provisions de Bankia pour dépréciation d'actifs ont diminué de 3,2% au premier semestre 2014 mais la banque a déclaré que son ratio de couverture était également en hausse à 58,9%. Ce ratio mesure le niveau des réserves par rapport aux créances douteuses à couvrir.

(Sarah White, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...