Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Baisse de 17% du résultat net ajusté de Total au 4e trimestre

Marché : Baisse de 17% du résultat net ajusté de Total au 4e trimestre

Marché : Baisse de 17% du résultat net ajusté de Total au 4e trimestreMarché : Baisse de 17% du résultat net ajusté de Total au 4e trimestre

par Benjamin Mallet et Michel Rose

PARIS (Reuters) - Total a annoncé jeudi 6,5 milliards de dollars de dépréciations d'actifs au quatrième trimestre 2014 pour tenir compte de la baisse des prix du pétrole, qui ont fait chuter son résultat net ajusté de 17% au cours des trois derniers mois de l'année.

Son directeur financier, Patrick de La Chevardière, a précisé que les dépréciations d'actifs atteignaient globalement 7,1 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros) au titre de 2014 et confirmé que Total souhaitait abaisser de 40 dollars par baril son point mort, à partir duquel l'exploitation est rentable, pour le ramener à 70 dollars.

Les dépréciations de Total concernent essentiellement les sables bitumineux au Canada, le gaz non conventionnel - et notamment de schiste aux Etats-Unis -, sa participation dans le champ gazier de Kashagan, au Kazakhstan, et le raffinage français et britannique.

Le groupe, qui prévoit de présenter au printemps une réorganisation de ses activités de raffinage en France, a annoncé qu'il réduirait de moitié la capacité de sa raffinerie britannique de Lindsey, avec 180 suppressions de postes à la clé.

Globalement, il entend supprimer 2.000 postes d'ici à la fin de l'année - sur des effectifs proches de 99.000 personnes à fin 2013 - à travers des départs non remplacés et une division par cinq ou six des embauches.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière prévoit pour cette année un budget d'investissements organiques de 23 à 24 milliards de dollars, en baisse par rapport aux 26,4 milliards de 2014.

Comme récemment annoncé par Patrick Pouyanné, nommé directeur général après le décès du PDG Christophe de Margerie en octobre, Total entend également réduire de 30% ses dépenses d'exploration en 2015 et amplifier son effort de réduction de coûts opérationnels, relevé de 400 millions de dollars pour atteindre 1,2 milliard cette année.

ACCÉLÉRATION DU PROGRAMME DE CESSIONS

Total, qui prévoit aussi d'accélérer son programme de cessions de 10 milliards de dollars sur 2015-2017 pour le réaliser à hauteur de 5 milliards cette année, a précisé qu'il visait pour 2015 une génération de trésorerie de 8 milliards de dollars.

A 10h50, l'action Total gagne 0,6% à 47,25 euros, légèrement en deçà de la progression du marché parisien (+0,76% pour le CAC 40). Mais le titre surperforme l'indice sectoriel des valeurs européennes liées au pétrole et au gaz (+0,19%).

Bernstein, dans une note, salue les résultats trimestriels supérieurs aux attentes et les objectifs de baisse de coûts, notamment à travers des réductions d'effectifs chiffrées.

Total a enregistré au quatrième trimestre une perte nette part du groupe de 5.658 millions de dollars (4,99 milliards d'euros), un résultat net ajusté de 2.801 millions de dollars et un chiffre d'affaires de 52,5 milliards (-19%).

Sa production d'hydrocarbures a totalisé 2,229 millions de barils équivalent pétrole par jour au quatrième trimestre, accusant un repli de 2% en raison notamment de la fin d'une licence à Abou Dhabi, renouvelée début 2015.

Pour 2015, Total vise en la matière une hausse supérieure à 8% par rapport à 2014.

Le groupe propose un dividende de 0,61 euro par action au titre du quatrième trimestre 2014, stable par rapport à celui du quatrième trimestre 2013, avec la possibilité pour les actionnaires de le recevoir en actions nouvelles avec une décote de 10%.

Sur l'ensemble de 2014, son bénéfice net part du groupe recule de 62% à 4,2 milliards d'euros et sa production de 7% à 2,146 millions de barils.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...