Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Avait anticipé un échec des débats aux USA

Marché : Avait anticipé un échec des débats aux USA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs ne semblent pas surpris plus que ça ce matin, alors que l'échec des discussions outre-Atlantique a conduit à la fermeture de certains services administratifs. En outre, les statistiques de la matinée n'ont pas de quoi affoler.

Paris avance de 0,7%, Francfort et Madrid de 0,6%, Bruxelles de 0,3%, Zurich de 0,2%, Milan de 0,9%, tandis que Londres se replie de 0,2%, Amsterdam et Lisbonne gravitent à l'équilibre.

Le secteur manufacturier de la zone euro enregistre un troisième mois consécutif de croissance en septembre.A 51,1, en légère baisse par rapport à août (51,4), l'indice PMI final Markit du secteur signale un taux d'expansion modéré, conforme à sa dernière estimation flash.

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières dans la zone euro s'est établi à 12% en août 2013, stable par rapport à juillet, d'après les données d'Eurostat.

En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a augmenté de 25.000 au mois de septembre en rythme séquentiel, selon des données corrigées de variations saisonnières de l'agence fédérale du travail.

Cet après-midi à 16h00 aux Etats-Unis, paraîtront les dépenses de construction pour août et l'ISM manufacturier pour septembre, attendus respectivement en hausse de 0,4% et en baisse à 55,2.

“Le Sénat des Etats-Unis ne s'est pas entendu hier, le gouvernement américain a donc demandé à ses agences administratives de ne pas ouvrir ce matin', souligne Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM. Il ajoute que 'chaque jour de fermeture représente un coût pour le budget des Etats-Unis, un coût dont le gouvernement américain se serait bien passé à quelques jours de l'atteinte du plafond de la dette publique aux Etats-Unis'.

'L'incapacité du gouvernement à trouver une solution laisse entrevoir un débat tout aussi difficile sur le relèvement du plafond de la dette', s'inquiète Saxo Banque. 'Si aucune solution n'est trouvée pour relever le plafond de la dette avant le 17 octobre, les Etats-Unis pourraient se voir en défaut de paiement', renchérit Vincent Pellizzari, trader chez RTFX.

'En outre, les opérateurs restent dans l'incertitude quant à l'évolution de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine', précise Saxo Banque. Selon les spécialistes, le rapport sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis, qui sera publié vendredi, devrait permettre aux investisseurs de mesurer la reprise économique et les aiguiller sur les décisions à venir de la Fed.

Par ailleurs, les opérateurs restent vigilants sur la situation en Italie. En effet, Saxo Banque rappelle que Silvio Berlusconi a décidé de retirer ses ministres du gouvernement pour faire pression sur le Sénat.

Sur le front des valeurs, Unilever perd 3,7% à 2349 pence, après avoir averti ce matin “d'un affaiblissement de la croissance dans nombre de pays émergents au troisième trimestre”, ce qui pèsera sur la progression de ses ventes.

Osram avance de 0,3% à 34,8 euros, suite à l'annonce hier soir de mesures de restructuration conduisant à la suppression de 900 postes au total.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...