Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Attentiste avant l'ouverture du FOMC

Marché : Attentiste avant l'ouverture du FOMC

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes gravitent autour de leurs équilibres et hésitent sur la conduite à tenir alors que la Réserve Fédérale entame une réunion de deux jours de son FOMC, qui pourrait déboucher sur un nouveau tour de vis sur son assouplissement quantitatif.

Bruxelles et Lisbonne gagnent 0,4%, Zurich 0,1%, Paris et Milan restent atones, Londres perd 0,2%, Madrid 0,3%, Amsterdam 0,4% et Francfort 0,6%. Wall Street a pourtant bondi de 1,1% la veille et Tokyo, de 0,9% ce matin.

'La perspective d'une nouvelle diminution par la Fed de ses rachats d'actifs mensuels, de 10 milliard de dollars supplémentaires, a conduit les marchés européens à un début de séance poussif', estime Brenda Kelly, stratégiste marchés en chef chez IG.

De plus, les analystes et des investisseurs allemands se montrent moins optimistes que prévu, d'après l'indice ZEW qui rétrocède 9,1 points à 46,6 en mars, alors que les économistes n'attendaient qu'un recul aux environs de 52.

'La crise de Crimée pèse sur les attentes économiques des experts pour l'Allemagne, et le niveau de l'indice suggère que des risques sur la croissance existent', explique Clemens Fuest, le président du ZEW.

Toujours au chapitre de l'économie européenne, la zone euro a enregistré un excédent commercial de biens de 0,9 milliard d'euros en janvier 2014, contre +13,8 milliards en décembre 2013, d'après les premières estimations d'Eurostat.

Aux Etats-Unis doivent être publiés, en tout début d'après-midi, les chiffres de la construction résidentielle (permis de construire et mises en chantier) et l'indice des prix à la consommation pour le mois de février.

Volkswagen recule de 0,2% à 180 euros à Francfort, alors que le comité indépendant de Scania (-3,5% à 189 couronnes suédoises sur l'OMX) a rejeté l'offre de rachat intégral du constructeur de camions suédois par le géant allemand de l'automobile.

GDF Suez prend 1,5% à 19,5 euros et figure dans le haut du classement à Paris et à Bruxelles, des sources de marché évoquant un relèvement de recommandation de la part d'Exane BNP Paribas sur le titre du groupe énergétique.

Lanterne rouge du CAC40, Bouygues abandonne par contre 1,8% à 29,8 euros, le conglomérat ayant vu sa candidature écartée du dossier de reprise de l'opérateur mobile SFR, au profit de Numericable.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...