Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : AstraZeneca se renforce dans les traitements anticancéreux

Marché : AstraZeneca se renforce dans les traitements anticancéreux

Marché : AstraZeneca se renforce dans les traitements anticancéreuxMarché : AstraZeneca se renforce dans les traitements anticancéreux

par Ben Hirschler

LONDRES (Reuters) - AstraZeneca se renforce dans les traitements anticancéreux dans le cadre de la rationalisation de ses activités alors que son bénéfice courant a reculé de 12% au premier trimestre comme attendu.

Le directeur général Pascal Soriot a dit vendredi que le laboratoire anglo-suédois allait accentuer la hiérarchisation de ses investissements et accroître ses dépenses en oncologie tout en réduisant ses capacités de production et sa force de vente.

Les frais généraux et les dépenses liées aux ventes enregistreront en conséquence une "baisse significative" cette année et l'année prochaine avec des économies de 1,1 milliard de dollars en base annualisée. Ces changements se traduiront toutefois par une charge de restructuration exceptionnelle de 1,5 milliard de dollars.

AstraZeneca, qui avait repoussé en 2014 une tentative d'OPA de Pfizer, devrait connaître un passage à vide en termes de résultats cette année et en 2017, selon les analystes en raison du basculement dans le domaine public des brevets sur plusieurs de ces traitements phares.

Son traitement du cholestérol Crestor sera confronté dès la semaine prochaine à la concurrence de génériques sur le marché américain.

AstraZeneca parie sur l'oncologie comme vecteur de croissance et a élaboré plusieurs produits prometteurs, notamment le Tagrisso, un traitement du cancer du poumon lancé récemment.

Pascal Soriot a aussi cédé les droits sur des traitements non stratégiques, ce qui a contribué à l'accroissement du chiffre d'affaires au premier trimestre.

AstraZeneca a encore annoncé cette semaine la cession de droits sur un nouveau traitement contre la goutte pour 265 millions de dollars.

Le directeur général pense que sa stratégie peut permettre à AstraZeneca d'atteindre un chiffre d'affaires d'au moins 45 milliards de dollars (39,5 milliards d'euros) d'ici 2023 contre 24,7 milliards l'année dernière, une ambition qui avait été affichée pour contrer l'offre de Pfizer mais dont de nombreux analystes doutent qu'elle puisse être réalisée.

Le chiffre d'affaires a progressé de 1% à 6,12 milliards de dollars au premier trimestre tandis que le résultat courant par action est ressorti à 95 cents.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un chiffre d'affaires de 5,93 milliards de dollars et à un résultat courant par action de 94 cents, selon le consensus Thomson Reuters.

AstraZeneca a redit s'attendre à une baisse comprise entre 0% et 5% de ses facturations et de son résultat courant sur l'ensemble de l'exercice.

L'action était stable en Bourse de Londres, dont l'indice FTSE 100 perdait 0,8% dans le même temps.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...