Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : AstraZeneca rehausse ses objectifs après avoir résisté à Pfizer

Marché : AstraZeneca rehausse ses objectifs après avoir résisté à Pfizer

Marché : AstraZeneca rehausse ses objectifs après avoir résisté à PfizerMarché : AstraZeneca rehausse ses objectifs après avoir résisté à Pfizer

par Ben Hirschler

LONDRES (Reuters) - AstraZeneca a revu en hausse ses objectifs annuels jeudi, attestant ainsi de sa bonne santé après avoir éconduit, voici deux mois, Pfizer qui souhaitait le racheter pour 118 milliards de dollars.

Le groupe pharmaceutique britannique voit ainsi son chiffre d'affaires annuel être stable à taux de change constant, alors qu'il l'anticipait en baisse précédemment. Il anticipe un bénéfice par action annuel hors exceptionnels en baisse entre 10 et 15%, alors qu'il projetait auparavant un recul entre 10% et 20%.

Le directeur général Pascal Soriot s'est démené pour prouver qu'AstraZeneca avait un avenir solide en tant que groupe indépendant, sans besoin d'une méga-fusion telle que celle que lui proposait Pfizer.

Il peut compter sur de nouveaux traitements oncologiques prometteurs, tandis que son activité dans les traitements respiratoires est portée par une forte demande se portant sur le Symbicort, lequel concurrence avantageusement l'Advair de GlaxoSmithKline.

AstraZeneca a renforcé son segment pulmonaire mercredi en annonçant un accord de rachat des droits des traitements respiratoires du laboratoire espagnol Almirall dans le cadre d'une transaction qui pourrait atteindre 2,1 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros).

Le C.A. du deuxième trimestre a augmenté de 4% à 6,45 milliards de dollars (4,82 milliards d'euros) en dépit de la concurrence des génériques, donnant un bénéfice hors exceptionnels en hausse de 8% à 1,30 dollar. Le consensus Reuters donnait un C.A. de 6,29 milliards de dollars et un BPA de 1,10 dollar.

La tombée dans le domaine public de toute une série de brevets obèrera les ventes et les bénéfices jusqu'à 2017 au moins mais le deuxième groupe pharmaceutique britannique jouit pour l'instant d'un répit partiel en raison du lancement retardé, sans doute au 1er octobre, aux Etats-Unis d'un générique du traitement des ulcères Nexium.

Les résultats trimestriels d'AstraZeneca ont également été soutenus par un versement d'étape de 200 millions de dollars de Pfizer à la suite du lancement par le laboratoire américain d'une version sans ordonnance du Nexium en mai.

L'action AstraZeneca est stable en Bourse de Londres en matinée.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...