Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Après l'inflation de la zone euro, l'euro attend la

Marché : Après l'inflation de la zone euro, l'euro attend la

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne ne réagissait guère ce midi aux statistiques européennes de la matinée, se réservant pour le communiqué (sans conférence de presse) qui clôturera, ce soir, le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. A cette heure, l'euro grappille 0,15% contre le dollar à 1,3833 et autant face au sterling, à 0,8224, ainsi que 0,07% face au yen, à 141,86. Une petite baisse (- 0,06ù) est à signaler contre le franc suisse.

Principale statistique de la matinée, le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 0,7% en avril 2014, en hausse par rapport au mois de mars où il était de 0,5%, selon l'estimation rapide d'Eurostat. La déflation ne semble pas à l'ordre du jour, mais on notera cependant que les économistes attendaient un taux de 0,8%.

Selon les cambistes de Société Générale, cette statistique 'est très importante quant à la direction que l'euro suivra à moyen terme'. L'éloignement du risque déflationniste repousse d'autant la probabilité que la BCE se lance à court terme dans des mesures non conventionnelles, estiment certains courtiers.

Société Générale souligne aussi que 'l'Autorité bancaire européenne n'inclut pas la déflation dans le plus pessimiste de ces scénarios'.

Par ailleurs, on notera une poursuite de la décrue du nombre de chômeurs en Allemagne durant le mois écoulé, ainsi qu'une accélération de la croissance espagnole à +0,4% au premioer trimestre.

Mais surtout, ce soir, la banque centrale américaine, la Fed, terminera un comité de politique monétaire (le FOMC) de deux jours par un simple communiqué, aucune conférence de presse n'étant prévue cette fois-ci. Les investisseurs tablent sur l'annonce d'une nouvelle réduction de dix milliards de dollars des rachats mensuels d'actifs obligataires.

'Le communiqué de la Fed devrait souligner la vision du FOMC que l'économie américaine a encore besoin de soins prudents pour retrouver sa pleine santé', estiment les courtiers d'IG.

Auparavant, plusieurs statistiques émailleront l'après-midi aux Etats-Unis, à commencer par l'enquête ADP sur l'emploi privé. Le consensus table sur 210.000 créations de postes. En outre, on attend aussi la première estimation de la croissance du PIB au premier trimestre, qui devrait avoir ralenti aux environs de 1% en rythme annualisé.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...