Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Appréhende le rapport sur l'emploi américain

Marché : Appréhende le rapport sur l'emploi américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se tassent légèrement ce vendredi, alors que les opérateurs appréhendent le rapport mensuel du Département américain du Travail (DoL) qui sera dévoilé en début d'après-midi.

Bruxelles et Amsterdam reculent de 0,5%, Madrid, Zurich et Lisbonne de 0,3%, Francfort, Milan et Paris de 0,2%, tandis que Londres reste stable. A New York la veille, le Dow Jones a perdu 0,7% et le Nasdaq 1,6%.

'Les chiffres de l'emploi seront déterminants sur les anticipations des hausses des taux directeurs, donc sur le dollar et la valorisation de Wall Street. Les investisseurs sont clairement focalisés par le timing du Fed', prévient Aurel BGC.

Le bureau d'études explique qu'un 'éventuel report de cette première hausse des taux directeurs signifie un dollar qui ne s'apprécie pas, et donc que le risque de révision à la baisse des résultats des entreprises américaines diminue'.

Les opérateurs devraient en particulier surveiller le taux de chômage qui, s'il se rapproche suffisamment de 5%, pourrait amener la Fed à relever ses taux à la rentrée. Le consensus attend environ 220.000 créations de postes et un taux de chômage de 5,3%.

Dans l'attente de ce rendez-vous, des données ont été publiées sur le vieux continent au titre du mois de juin, notamment une chute de 1,4% de la production industrielle allemande, alors que les économistes espéraient en moyenne une hausse proche de 0,5%.

'Le secteur industriel devrait avoir apporté un soutien modeste à l'économie allemande sur le deuxième trimestre, mais cette croissance est frustrante par sa faiblesse', commente à ce sujet Chris Williamson, chief economist chez Markit.

Sur le plan des valeurs, les pétrolières comme BP (+1,5% à Londres) et les parapétrolières comme Technip (+2% à Paris) se redressent dans le sillage de leurs pairs américains, alors que le cours du pétrole tend à se stabiliser (vers 45 dollars le baril sur le Nymex).

Allianz recule de 0,7% à Francfort, en dépit de la présentation par la compagnie d'assurance de bénéfices supérieurs aux attentes sur son deuxième trimestre, qui reposent toutefois beaucoup sur une faible sinistralité.

Engie progresse de 1,6% à Paris et à Bruxelles, soutenu par Credit Suisse qui relève son opinion à 'surperformance' et son objectif de cours à 19,7 euros, estimant que le titre du groupe énergétique surperformera ses pairs sur les douze prochains mois.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...