Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ahold présente un résultat opérationnel inférieur aux attentes

Marché : Ahold présente un résultat opérationnel inférieur aux attentes

Marché : Ahold présente un résultat opérationnel inférieur aux attentesMarché : Ahold présente un résultat opérationnel inférieur aux attentes

BRUXELLES (Reuters) - Ahold a fait état mercredi d'un bénéfice opérationnel du premier trimestre inférieur aux attentes, le distributeur néerlandais ayant subi une baisse de ses marges aux Etats-Unis et aux Pays-Bas, les deux principaux marchés du groupe.

Le résultat d'exploitation ajusté des éléments exceptionnels a reculé de 6,2% sur la période, à 392 millions d'euros alors que les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé 399 millions.

Le chiffre d'affaires du groupe, qui réalise environ 60% de ses ventes aux Etats-Unis avec des chaînes telles que Giant et Stop&Shop, est resté stable, à 9,8 milliards d'euros tandis que la marge opérationnelle sous-jacente est revenue à 4,0%, contre 4,1% il y a un an.

Aux Etats-Unis, les ventes à magasins constants (hors essence) ont augmenté de 0,1% sur le premier trimestre, après une progression de 0,3% en 2013.

Mais la marge opérationnelle d'Ahold sur le marché américain est passée de 4,1% en 2013 à 3,9%, les coûts de production augmentant davantage que les prix de détail. Le groupe a également introduit sur la période une nouvelle gamme de produits frais.

Le distributeur belge Delhaize qui, comme Ahold réalise non loin des deux tiers de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, a fait état d'une hausse de 4,6% de ses ventes à magasins comparables dans le pays.

Aux Pays-Bas, où il domine le marché de la distribution avec la chaîne Albert Heijn, les ventes à magasins constants du groupe ont baissé de 1,4% après une hausse de 0,6% en 2013. La rentabilité est revenue à 5,0%, contre 5,4% précédemment.

Selon Ahold, le recul de ventes aux Pays-Bas est notamment dû au fait que les clients achètent moins par visite.

Le groupe a dit anticiper des conditions d'activité similaires au deuxième trimestre, ajoutant que la marge devrait encore baisser aux Etats-Unis du fait d'investissements dans de nouvelles offres.

Ahold a ajouté tabler sur 300 millions d'euros d'économies de coûts en 2014.

(Robert-Jan Bartunek, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...