Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Accord pour céder les garanties publiques de Coface à Bpifrance

Marché : Accord pour céder les garanties publiques de Coface à Bpifrance

Marché : Accord pour céder les garanties publiques de Coface à BpifranceMarché : Accord pour céder les garanties publiques de Coface à Bpifrance

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français et le groupe Coface ont annoncé mercredi un accord de principe pour le transfert à Bpifrance des activités de garanties publiques à l'exportation exercées par l'assureur-crédit, qui devrait recevoir en échange 77,2 millions d'euros.

Dans un communiqué, les ministères de l'Economie et des Finances indiquent que ce transfert, sur lequel une réflexion était engagée depuis février, devrait intervenir au premier semestre 2016.

"Pendant la période de transition, Coface continuera d’assurer la mission pour le compte de l’Etat et coopérera avec Bpifrance afin de garantir la continuité du service offert aux entreprises", ajoutent-ils.

Coface précise que la somme de 77,2 millions d’euros correspond à une valorisation de l'activité d’environ 89,7 millions avant impôt, nette des passifs transférés estimés à fin décembre 2014 à 12,5 millions d'euros.

La finalisation du transfert nécessitera la modification du cadre législatif et réglementaire applicable à l’activité de gestion des garanties publiques, précisent les ministères.

Cité dans le communiqué, le ministre des Finances Michel Sapin souligne que "cette décision s’inscrit dans la continuité de la création de la banque publique d’investissement et répond à la volonté de l’Etat de regrouper au sein du même établissement l’ensemble des dispositifs publics financiers de soutien au développement des entreprises, en France et à l’étranger".

Les garanties publiques à l'exportation sont gérées pour le compte de l'Etat depuis 1946 par Coface, via sa filiale la Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur.

Cette activité a généré l'an dernier 59,9 millions d'euros de revenus, soit environ 4% du chiffre d'affaires de l'assureur crédit.

Coface indique que l'argent reçu lui permettra de faire face à des charges immédiates de dépréciations estimées à 17,3 millions d’euros, et de contribuer à l’absorption de sa perte de la marge (11,7 millions d’euros) et des coûts fixes (20,8 millions d’euros) restants à sa charge.

Il ajoute que la cession de cette activité conduit mécaniquement à une baisse de 1,4 point du rendement de son actif net tangible en année pleine, dont Coface entend limiter les effets par un "programme d’efficacité opérationnelle" qu'il met à l'étude.

Coface a également publié ses résultats semestriels. Le groupe a vu son ratio combiné net de réassurance impacté par la hausse des sinistres, à 81,9% (+3,9 points par rapport au premier semestre 2014 et +0,5 point par rapport au second semestre 2014).

Son résultat net part du groupe ressort en léger repli au premier semestre à 66,1 millions d'euros (contre 69 millions u an plus tôt), pour un chiffre d'affaires en croissance de 5,1% (+2,1% à périmètre et change constants).

(Yann Le Guernigou, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...