Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Accès de déprime en fin de semaine

Marché : Accès de déprime en fin de semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions du vieux continent continuent de chuter ce vendredi, des nouvelles inquiétantes en provenance d'Argentine et des rumeurs de Chine faisant souffler un vent de panique parmi les investisseurs.

Madrid plonge de 2,9%, loin devant Paris (-2%), Zurich (-1,9%), Francfort et Amsterdam (-1,7%), Bruxelles (-1,6%), Milan (-1,4%), Londres (-1%) et Lisbonne (-0,5%). A New York, le Dow Jones perd 0,5% et le Nasdaq, 0,8%.

'La chute du peso argentin hier a entrainé une 'fuite vers la qualité', conduisant les investisseurs à retirer leur argent des marchés actions pour le placer dans des actifs-refuges comme l'or', explique David Madden, analyste chez IG.

Le professionnel des marchés pointe aussi la chute de la livre turque à ses plus bas historiques, sur fond de turbulences politiques à Ankara, chute qui lui 'semble renvoyer aux mauvais jours des guerres de devises'.

Autre source d'inquiétude, le numéro un de Goldman Sachs Lloyd Blankfein a estimé, dans un entretien accordé à CNBC à Davos, que la Chine ne dispose pas des mécanismes lui permettant de traiter le problème des créances douteuses.

Dans ce contexte général, les investisseurs ne tiennent guère compte des résultats meilleurs que prévu publiés par Microsoft et par Procter & Gamble, qui viennent pourtant nuancer le tableau d'une saison des résultats plutôt ternes.

'L'enthousiasme lié à la saison des résultats trimestriels commence à s'essouffler après que la plupart des poids lourds de la cote aient publié des chiffres décevants ou simplement conformes aux attentes', indiquait ce matin Saxo Banque.

De ce côté de l'Atlantique, Siemens limite la casse avec un recul de 0,7% à 97,3 euros sur le DAX, Nomura ayant confirmé son conseil d'achat sur le titre du conglomérat industriel, tout en relevant sa cible de 112 à 120 euros.

Seule valeur dans le vert sur le CAC40, Legrand progresse de 1,1% à 39,9 euros, aidé par deux relèvements d'opinion chez Crédit Suisse de 'sous-performance' à 'neutre', et chez Natixis, de 'neutre' à 'acheter', sur le titre de l'équipementier électrique.

A l'inverse, Sanofi perd 3,4% à 72,6 euros et essuie l'un des plus lourds replis à Paris, affecté par une dégradation par Citi de sa recommandation de 'achat' à 'neutre' avec un objectif ramené de 101 à 76 euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...