Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 7ème séance de stagnation consécutive à Wall Street

Marché : 7ème séance de stagnation consécutive à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - A Wall Street, le scénario d'une 7ème séance de stagnation consécutive s'est confirmée, même si un biais légèrement haussier s'est matérialisé au cours de la dernière heure: la tradition de la hausse du vendredi à la vie dure.

Le Dow Jones n'a cédé que -0,05% (contre -0,35% vers 21H), le 'S&P' est brusquement sorti du rouge vers 21H05 et grappillait +0,22%, le Nasdaq s'est arraché durant les 55 dernières minutes, passant de +0,05% à +0,45%.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones Industrial lâche -0,20%, le 'S&P' grignote +0,6% (à 90 minutes de la clôture vendredi, le score était encore voisin de zéro) et le Nasdaq gagne exactement +1%.

Les premiers résultats publiés la semaine dernière étaient contrastés: satisfaisant pour Monsanto mercredi (exercice décalé) mais décevant pour Alcoa dont le cours a lourdement chuté, de -5,5% vers 10,1$.

Notons l'absence d'écarts notables au sein du 'Dow' avec seulement 2 variations supérieures à 1%: Microsoft qui a rebondi de +1,45% tandis que Chevron chutait symétriquement de -1,85%: cela résume presque toute la séance de vendredi !

Le 'point d'orgue' de la semaine écoulée, ce furent les 'stats' de décembre concernant l'emploi: elles sont très décevantes avec seulement 74.000 nouveaux jobs contre un montant anticipé pratiquement du triple (entre 195.000 et 215.000 après 241.000 en novembre) avec seulement 86.000 nouveaux jobs dans le secteur privé le mois dernier.

On se demande comment ADP avait pu 48H auparavant annoncer pas moins de 214.000 créations d'emplois dans ce même secteur privé: la différence par rapport au calcul du BLS est juste de... 250%.

En ce qui concerne le taux de chômage, c'est également la surprise puisqu'une contraction de 0,3% à 6,7% se matérialise alors qu'une stabilité était anticipée.

Mais l'explication fait froid dans le dos: pas moins de 347.000 américains ont renoncé à chercher du travail et sur l'année écoulée cela fait plus de 3 millions de personnes, soit 1% de la population américaine.

Les taux longs se sont brusquement détendus dès 14H30 (-10Pts de base à 2,88% sur le T-Bond 2023) et la séance s'est achevée à ce niveau, le meilleur du jour et de la semaine.

La semaine qui débute sera ponctuées par les résultats des grandes banques américaines, dont JP-Morgan/Chase et Wells Fargo mardi, Bank of America mercredi, Goldman Sachs et Citigroup publieront jeudi.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...