Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Lourde correction sur les indices us

Marché : Lourde correction sur les indices us

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pas de miracle de dernière minute, comme cela a souvent été le cas au cours des 6 derniers mois: Wall Street termine au 'plus bas du jour'.

Les 3 principaux indices subissent une lourde correction de -1,85% en moyenne bien que les 'grosses mains' aient tenté -sans grand succès- de contenir la vague de dégagements qui a déferlé dès l'ouverture des marchés.

Cette journée de correction se caractérise par l'ouverture de 'gaps' à la baisse sur les 3 principaux indices US, un fait rarissime.

Le Nasdaq (-1,85%) clôture non loin de ses plus bas du jour à 2.700Pts (il avait dévissé initialement de -2% en moins d'une demi-heure). Le 'S&P' plonge de -1,9% (à 1.295Pts) sous le support majeur des 1.300Pts (avec un record de 95% de ses composantes en repli), et le Dow Jones qui lâchait plus de 200Pts a encore accru ses pertes avec -230Pts au final (à 11.985, avec 29 titre en baisse sur 30).

Les investisseurs ont mal digéré une série de mauvaises statistiques: ce fut souvent le cas inverse durant 6 mois, chaque chiffre 'faible' renforçant la détermination de la FED à aller au bout de son 'quantitative easing'. Wall Street a été désappointé par les inscriptions hebdomadaires au chômage qui ont augmenté plus que prévu aux Etats-Unis, lors de la semaine du 5 mars, ressortant à 397.000 (+26.000 au lieu d'un score de 380.000 attendu).

Déception également avec le déficit commercial américain qui s'est creusé de 6Mds$ (la faute à la facture pétrolière), c'est à dire nettement plus que prévu en janvier, en ressortant à 46,3 milliards de dollars, contre 40,3 milliards en décembre.

Un surcroît de stress reste lié à la situation géopolitique au Moyen-Orient, et tout particulièrement en Libye: la production de pétrole libyen est toujours perturbée, les exportations ont chuté des 2/3.

Si une forte correction (-2%) se matérialise sur le baril de WTI américain, c'est parce que beaucoup d'opérateurs sont en train de solder des positions spéculatives.

Les regards seront braqués demain sur l'Arabie Saoudite avec une 'journée de la colère' programmée par les opposant au gouvernement en place: tout incident lors des manifestations serait très négativement ressenti par les marchés... mais des rumeurs de troubles dans des pays comme l'Iran ou le Nigeria pourraient avoir des effets similaires.

Les valeurs pétrolières ont chuté de -4% en moyenne (Schlumberger et Anadarko chutent de -4,5%, Range Resources et Valero plongent de -5%, Peabody et Nal Oilwell de -5,5%, Exxon et Chevron de -3,5%) et les financières ont également été malmenées avec Mellon Bank -4,4%, JP-Morgan -2,2%, Morgan Stanley et Bank of America (-2%), Wells Fargo et Zions Bancorp (-1,9%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...