Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance de la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, vendredi, à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 2,68% à points à 3.178,20 points à 12h30, la nervosité gagnant les investisseurs avant l'annonce très attendue des chiffres de l'emploi américain pour le mois d'août.

Aucune valeur de l'indice phare de la place parisienne n'est en hausse à la mi-journée.

* Dans ce contexte de regain d'inquiétudes pour la croissance économique, les VALEURS CYCLIQUES figurent parmi les plus attaquées.

PEUGEOT abandonne 4,5% et RENAULT 3,9%, l'indice Stoxx du secteur automobile européen (-3,5%) enregistre la plus forte baisse sectorielle.

ARCELORMITTAL est en baisse de 4,4%, SAINT-GOBAIN de 3,9% et TECHNIP de 2,7%. Hors CAC, APERAM chute de 5,5%.

* SCHNEIDER ELECTRIC, dont le nominal a été divisé par deux, recule de 5%, plus forte baisse du CAC 40, alors qu'Exane a abaissé à neutre son conseil sur la valeur, contre surperformance.

* Les BANQUES pâtissent également du regain d'aversion au risque du marché. CRÉDIT AGRICOLE perd 4,55%, BNP PARIBAS 3%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 3,7% et NATIXIS 2,5%. L'indice Stoxx du secteur lâche 2,85%. De même, AXA perd 3% avec un indice sectoriel en baisse de 2,7%.

* CARREFOUR (-3,8%) souffre d'un abaissement de recommandations et de plusieurs objectifs de cours de brokers après un nouvel avertissement du distributeur sur ses résultats.

HSBC a ainsi abaissé son conseil de "surpondérer" à "neutre" et son objectif de cours de 30,50 à 20 euros.

* BOUYGUES se contracte de 1,55%. Standard & Poor's a annoncé placer la note à long terme A- du groupe sous surveillance avec implication négative après l'annonce par ce dernier d'un projet de rachat de titres.

* EDF se replie de 2,3%. Goldman Sachs a revu en baisse son objectif de cours sur le titre, qui passe de 49 à 31 euros, tout en restant à l'achat sur la valeur.

* A rebours de tendance, NEOPOST (+9,4%, plus forte hausse de l'indice SBF 120 et du SRD) opère un rattrapage après la publication d'un chiffre d'affaires du deuxième trimestre jugé excellent et une nouvelle révision en hausse de son objectif de ventes 2011.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...