Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 efface ses gains à la mi-séance, les marchés européens étant hésitants dans l'attente de voir se concrétiser les propos du président de la Banque centrale européen Mario Draghi, qui a promis le mois dernier de faire tout son possible pour sauver la zone euro.

Vers 12h15, l'indice perd 0,05% à 3.436,40 points et n'est pas parvenu à s'installer durablement au-dessus de 3.455/60, une forte zone de résistance :

* Les financières, avec LVMH (+1,23%), progressent, soutenues par un environnement de taux très bas et de liquidités abondantes appelé à durer en Europe alors que l'économie chinoise ne cesse de donner des signes de ralentissement.

* AXA gagne 2,31%, SOCIETE GENERALE 1,15%, CREDIT AGRICOLE 0,86% et BNP PARIBAS 0,5%.

* CRÉDIT AGRICOLE avance après avoir confirmé avoir reçu plusieurs offres de rachat pour sa filiale grecque Emporiki et précise dans un communiqué que ces offres sont en cours d'analyse et qu'aucune décision stratégique n'a été arrêtée à ce jour.

* AXA est également soutenu par Morgan Stanley qui réaffirme dans une note que le groupe demeure sa valeur préférée du secteur de l'assurance et estime que le marché exagère ses besoins en capital. Le plan de restructuration se déroule bien malgré les mauvaises conditions macroéconomiques, relève l'intermédiaire, qui réitère son conseil de surpondérer avec un objectif de cours de 15,0 euros.

* GDF SUEZ (-2,13%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après la décision des autorités belges d'imposer l'arrêt d'un réacteur nucléaire d'Electrabel, filiale de GDF Suez, en raison d'une inspection des fissures de la cuve. . EDF (-1,7%) signe la deuxième plus forte baisse du CAC 40. De son côté, AREVA (+3,12%) est en tête des hausses du SBF 120.

* GEMALTO (-4,0%) et INGENICO (-2,77%) accusent les plus fortes baisses du SBF 120 sur des prises de bénéfices. Les titres de Gemalto, fabricant de cartes à puces, et d'Ingenico, spécialiste des terminaux de paiement, ayant largement surperformé le marché et gagné plus de 50% chacun depuis le début de l'année.

Raoul Sachs, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...