Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, en baisse après la publication d'une hausse nettement moins forte que prévu des exportations chinoises en juillet (+1% contre +8,6% attendu).

A 12h09, le CAC 40 lâche 0,81% à 3.428,83 points dans des volumes très faibles (à peine 560 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext Paris), l'indice phare de la place parisienne étant à l'approche d'une résistance technique située entre 3.450 et 3.500 points.

* Les CYCLIQUES et les GROUPES exposés à l'économie chinoise pâtissent des données chinoises moins bonnes qu'espéré alors que, selon une enquête Reuters réalisée auprès d'économistes, les perspectives des économies les plus vulnérables de la zone euro se sont considérablement assombries depuis le mois de juin.

MICHELIN perd 1,78%, L'ORÉAL 1,76% et ALSTOM 1,66%. L'indice Stoxx du secteur automobile perd 0,73%.

* CARREFOUR (-1,97%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Les analystes, comme ceux d'Espirito Santo, s'interrogent sur la capacité de la direction du distributeur à redresser le groupe -en termes de stratégie et de finances- avant la publication des résultats prévus pour la fin du mois.

* Les UTILITIES européennes (-0,56%) restent sous pression avec les groupes espagnols (-1,53%), Madrid pouvant être tenté de durcir la réglementation du secteur pour redresser les finances publiques de l'Espagne.

VEOLIA ENVIRONNEMENT recule de 1,54% et EDF de 0,78%.

GDF cède 0,77%, le gouvernement ayant également indiqué que le paiement de la facture rétroactive sur les tarifs du gaz en France serait étalé à partir de décembre sur une période de 18 mois.

En revanche, AREVA avance de 2,47%, la valeur rebondissant, comme la veille, sur la borne basse de son canal haussier.

* A rebours de tendance, ALCATEL-LUCENT (+2,97% à 0,97 euro) signe la plus forte hausse du CAC 40, après avoir clôturé la veille au-dessus de sa moyenne mobile à 20 jours (à 0,923 euro). Depuis son plus bas historique touché le 26 juillet à 0,795 euro, le titre affiche un gain de 24% contre +7% pour le CAC 40 dans le même temps.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+1,18%) va vendre à la société d'investissement américaine Carlyle Group le gestionnaire d'actifs TCW dans le cadre d'une opération qui devrait permettre d'accroître le ratio de solvabilité de la banque française.

* VICAT (+3,58% à 39,465 euros) signe la plus forte progression du SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique situé entre 37,5 et 38 euros. Le titre poursuit ainsi sa hausse de mardi soutenue par le redressement de la rentabilité du cimentier, dont la marge d'Ebitda a plus que doublé au deuxième trimestre par rapport aux trois premiers mois de l'année.

* DERICHEBOURG s'inscrit en hausse de 3,72%, le marché saluant les mesures envisagées par le groupe de services aux entreprises et aux collectivités pour redresser son activité et sa situation financière.

* GEMALTO gagne 0,58%, Société générale anticipant des marges plus élevées pour le spécialiste des cartes à puce et ayant relevé sa recommandation de "vendre" à "acheter" sur la valeur.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...