Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a terminé en repli de 0,3% à 3.892,71 points, après avoir ouvert en légère hausse, les investisseurs restant focalisés sur la situation dans le monde arabe, et plus particulièrement en Libye, et une hausse des taux d'intérêts de la BCE étant envisagée le mois prochain.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE a particulièrement pesé sur la tendance, affecté par les déclarations de PSA PEUGEOT CITROEN annonçant une baisse de son activité dans les moteurs diesel et de probables mesures de chômage technique en Europe à cause du Japon.

PSA (-2,73% à 26,55 euros) et RENAULT (-2,64% à 37,735 euros) ont ainsi accusé les deux plus fortes baisses du CAC 40. Hors CAC, VALEO a fini en repli de 3,36% à 39,26 euros, PLASTIC OMNIUM de 2,53% à 55,56 euros et FAURECIA de 2,38% à 25,205 euros.

* SANOFI-AVENTIS a perdu 0,7% à 47,655 euros. Le laboratoire français et Merck ont mis fin à l'accord qu'ils avaient conclu en mars 2010 prévoyant la combinaison de leurs activités de santé animale dans le cadre d'une co-entreprise.

* ALSTOM (-0,48% à 41,30 euros) a annoncé son intention de réduire les effectifs de sa division Transport en supprimant 1.380 postes en Allemagne, Italie et Espagne.

* A rebours de tendance, CREDIT AGRICOLE a pris 1,9% à 11,80 euros, signant la plus forte hausse du CAC 40, et SOCIETE GENERALE gagné 0,48% à 48,355 euros. Un accord a été trouvé entre les ministres des Finances européens sur la structure de capital du futur fonds permanent de soutien à la monnaie unique.

* NYSE EURONEXT a fini sur un gain de 1,55% à 24,82 euros malgré les doutes exprimés par le commissaire européen à la Concurrence Joaquin Almunia à propos des schémas d'intégration verticale tels que celui qui résultera de la fusion entre Deutsche Börse (-0,47%) et la Bourse transatlantique.

* SCOR s'est adjugé 1,48% à 19,57 euros. UBS a relevé sa recommandation de "neutre" à "achat". La banque pense que le potentiel de croissance du réassureur est attractif et lui assure une prime en terme de valorisation par rapport à ses concurrents, alors que le titre se traite à 7,1 fois ses BPA 2012, en ligne avec les ratios de valorisation de ses pairs.

* FONCIERE DES REGIONS a perdu 2,05% à 73,88 euros. Royal Bank of Scotland a abaissé sa recommandation sur la valeur à conserver et son objectif de cours à 81 euros, alors qu'il conseillait jusqu'ici d'acheter le titre en visant un cours de 86 euros.

* NEOPOST a abandonné 1,64% à 62,80 euros. Goldman Sachs est passé de "neutre" à "vendre" sur le titre, estimant que la valorisation actuelle du groupe reflète déjà la reprise attendue de l'activité sur ses marchés dans les 12 à 24 mois.

* LATECOERE a grimpé de 8,51% à 9,69 euros, l'équipementier aéronautique en difficulté ayant reçu trois offres chiffrées de la part du chinois Avic, du britannique GKN et du hollandais Fokker-Stork, a-t-on appris de sources proches du dossier, confirmant ainsi une information du Figaro.

Le groupe publie ses résultats annuels après Bourse.

* AUDIKA a avancé de 5,9% à 18,84 euros après l'annonce par le groupe d'un objectif de retour à la croissance en 2011, avec un chiffre d'affaires compris entre 115 et 120 millions d'euros et une amélioration de la rentabilité opérationnelle courante. "Le pire est passé", écrit Oddo qui a relevé sa recommandation d'"alléger" à "neutre".

* SECHE ENVIRONNEMENT a pris 5,09% à 67,78 euros. Selon Philippe Delabarre, analyste technique chez Trading Central, le titre pourrait atteindre 72,5 euros d'ici deux à trois semaines s'il venait à dépasser un seuil technique à 68,15 euros.

"La moyenne mobile à 50 séances à 64,17 euros est ascendante et joue également un rôle de support pour le titre alors que les bandes de Bollinger (à 63,557 euros et 67,657 euros) sont en train de s'écarter, militant ainsi pour le début d'un nouveau mouvement acheteur", a ajouté l'analyste.

* SeLoger.com (+0,41% à 36,65 euros) pourrait faire ses adieux à la Bourse de Paris au cas où l'OPA de l'éditeur allemand Axel Springer aurait rencontré un succès massif auprès des investisseurs lors de sa réouverture entre le 3 et les 16 mars.

* En revanche, RECYLEX, spécialiste du recyclage de plomb, de plastique et de zinc, a chuté de 11,74% à 6,99 euros, après des résultats 2010 jugés décevants et avoir gagné plus de 19% entre jeudi et lundi. Lien vers le communiqué:

Juliette Rouillon et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...