Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini en repli de 0,92% à 3.990,85 points, pénalisé comme les autres places européennes par la décision de Fitch d'abaisser sa note sur la dette grecque à "B+".

Sur la semaine l'indice phare de la place parisienne a perdu 0,7%.

* MICHELIN (-1,7% à 62,93 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Selon les analystes techniques, la valeur a enfoncé un support important il y a quelques jours, entrant dans un canal baissier qui pourrait la conduire jusqu'à son prochain seuil important à 61,6 euros.

* EADS a reculé de 1,35% à 22,715 euros. La Chine a menacé Airbus de représailles si l'UE maintenait ses plans d'inclure les compagnies aériennes internationales dans son marché de droits carbone, selon trois sources proches du dossier.

* SANOFI a perdu 1,28% à 54,04 euros, un article de La Tribune rapportant que les autorités sanitaires françaises pourraient décider de procéder au déremboursement du Multaq à la suite d'un projet d'avis défavorable sur l'intérêt médical de ce médicament contre les troubles cardiaques.

* A rebours de tendance, les VALEURS ENERGETIQUES ont grimpé, dans le sillage de BP (+2,7%) qui est parvenu à partager les coûts de la marée noire dans le golfe du Mexique avec son partenaire Mitsui.

TECHNIP (+1,11% à 72,81 euros) a enregistré la plus forte hausse du CAC 40, imité par CGG VERITAS sur le SBF 120 (+3,12% à 24,94 euros). L'indice Stoxx du secteur en Europe a progressé de 0,51%.

* ALCATEL-LUCENT (+0,54% à 4,079 euros) a repris des couleurs après avoir perdu 0,81% la veille. La valeur bénéficierait d'un coup de pouce si le groupe cédait sa division entreprises mais, pour que la flambée boursière se poursuive durablement, l'équipementier doit convaincre qu'il peut encore améliorer ses marges en 2012, disent des analystes et des gérants.

* PUBLICIS a terminé sur un gain de 0,45% à 39,125 euros. HSBC a relevé son opinion sur le titre de neutre à surpondérer.

* Les VALEURS BANCAIRES ont souffert de la décision de Fitch sur la Grèce. BNP PARIBAS, qui gagnait encore 1,57% à la mi-séance, a finalement pris 0,15% à 52,32 euros, tandis que SOCIETE GENERALE (+1,65% à la mi-journée) a perdu 0,46% à 41,99 euros, et CREDIT AGRICOLE (+1,93%) a reculé de 0,28% à 10,85 euros. L'indice Stoxx des bancaires en Europe a abandonné 0,8%.

* BIOMÉRIEUX (+2,33% à 77,38 euros) a profité de l'annonce du rachat du spécialiste français du contrôle microbiologique industriel AES Laboratoire pour 183 millions d'euros, sa neuvième acquisition en cinq ans.

* IPSEN a avancé de 1,61% à 28,75 euros, Oddo étant passé de neutre à achat sur l'action de la société de biotechnologie, avec un objectif de cours porté de 27 à 35 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...