Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre, jeudi, à la Bourse de Paris, où le CAC 40 (-0,38% à 3.792,31 points) a terminé sous les 3.800 points renouant ainsi avec son niveau de mi-mars, pénalisée par les inquiétudes croissantes sur la dette grecque.

* Les VALEURS FINANCIERES européennes ont fortement pesé sur le CAC 40, affectées par la situation financière de la Grèce alors que la perspective d'un accord rapide sur la dette du pays semble de moins en moins probable.

AXA a abandonné 2,18% à 14,815 euros et SOCIETE GENERALE 1,65% à 38,135 euros. Hors CAC, DEXIA a reculé de 3,15% à 2,186 euros.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES ont également compté parmi les plus fortes baisses, alors que les investisseurs s'inquiètent du ralentissement de la croissance, notamment aux Etats-Unis. STMICROELECTRONICS a cédé 2,19% à 6,837 euros, CAP GEMINI 2,07% à 37,465 euros et ALCATEL-LUCENT 1,46% à 3,634 euros. Hors CAC, ALTRAN a fini en repli de 3,74% à 5,123 euros.

* CARREFOUR (-3,48% à 27,745 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, et a été le principal contributeur au recul de l'indice phare de la place parisienne. UBS a abaissé sa recommandation de "neutre" à "vendre" avec un objectif de cours ramené de 33 de 27 euros. et

* De même, CASINO a terminé sur une perte de 3,32% à 66,77 euros. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "pondération en ligne", avec un objectif de cours ramené de 78,50 à 72 euros.

Le groupe a porté à 37% sa part dans le capital de Grupo Pão de Açúcar (GPA) au moment où il s'est engagé dans une bataille juridique pour préserver ses positions au Brésil face à Carrefour.

* AIR FRANCE-KLM a effacé 1,63% à 10,235 euros. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation à "sous-pondérer", avec un objectif de cours ramené de 14,20 à 11,40 euros.

* A rebours de tendance, PEUGEOT (+1,41% à 28,825 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40. Philippe Varin, président du directoire du constructeur automobile, a confirmé jeudi qu'il rencontrerait la semaine prochaine les représentants syndicaux du constructeur dans la foulée de l'affaire Aulnay.

* GDF SUEZ (+1% à 24,20 euros) a également résisté à la baisse du marché. Les pouvoirs publics étudient la possibilité d'imposer une hausse des tarifs du gaz destinés aux entreprises, deux mois après avoir annoncé le gel des prix, selon Les Echos. GDF Suez n'a pas voulu commenter et un porte-parole du ministère de l'industrie a déclaré qu'aucun décision n'avait été prise à ce jour.

* AREVA a progressé de 1,36% à 26,395 euros. Luc Oursel, directeur général délégué d'Areva, fait figure de favori pour remplacer Anne Lauvergeon à la tête du spécialiste français du nucléaire, rapporte La Tribune, alors que des parlementaires et le comité du groupe européen de la société ont apporté leur soutien à l'actuel dirigeante sur groupe.

Le groupe a reconduit pour six mois son pacte d'actionnaires au sein d'ERAMET (-1,26% à 218,75 euros) avec les sociétés Sorame et CEIR qui représentent les actionnaires de la famille Duval.

* UBISOFT a de nouveau reculé de 2,45% à 6,82 euros, poursuivant son repli de la veille après son rebond de la semaine dernière lors du salon du jeu vidéo de Los Angeles. En deux séances, le titre s'est replié de 5,25%.

Juliette Rouillon et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...