Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi, à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 3,59% à 3.148,53 points, mettant ainsi fin à quatre séance de hausse d'affilée après l'annonce d'un coup d'arrêt des créations d'emplois aux Etats-Unis en août.

Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne, dont aucune valeur n'a terminé en hausse ce vendredi, gagne cependant 1,97%.

* Les VALEURS FINANCIERES ont figuré parmi les principales victimes du regain d'aversion au risque des investisseurs.

CREDIT AGRICOLE a chuté de 7,38% à 6,186 euros, accusant ainsi la plus forte baisse du CAC 40 devant SOCIETE GENERALE (-6,65% à 22,165 euros). BNP PARIBAS a reculé de 6,24% à 33,42 euros et NATIXIS de 4,57% à 2,713 euros.

* De même, les CYCLIQUES ont figuré parmi les plus fragilisées dans ce contexte de regain d'inquiétudes pour la croissance économique.

ARCELORMITTAL a abandonné 6,39% à 14,125 euros, SAINT-GOBAIN 6,02% à 32,96 euros, PEUGEOT 5,99% à 19,855 euros, et RENAULT 5,43% à 26,475 euros.

* SCHNEIDER ELECTRIC, dont le nominal a été divisé par deux, a lâché 5,69% à 44 euros, alors qu'Exane a abaissé à neutre son conseil sur la valeur, contre surperformance.

* EDF s'est replié de 3,23% à 20,95 euros. Goldman Sachs a revu en baisse son objectif de cours sur le titre, qui passe de 49 à 31 euros, tout en restant à l'achat sur la valeur.

* CARREFOUR (-2,83% à 17,66 euros) a souffert d'un abaissement de recommandations et de plusieurs objectifs de cours de brokers après un nouvel avertissement du distributeur sur ses résultats.

HSBC a ainsi abaissé son conseil de "surpondérer" à "neutre" et son objectif de cours de 30,50 à 20 euros.

* BOUYGUES s'est contracté de 2,14% à 25,61 euros. Standard & Poor's a annoncé placer la note à long terme A- du groupe sous surveillance avec implication négative après l'annonce par ce dernier d'un projet de rachat de titres.

* A rebours de tendance, NEOPOST (+10,39% à 56,30 euros, plus forte hausse de l'indice SBF 120 et du SRD, opère un rattrapage après la publication d'un chiffre d'affaires du deuxième trimestre jugé excellent et une nouvelle révision en hausse de son objectif de ventes 2011.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...