Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où le CAC 40 a terminé en hausse de 1,41% à 2.894,93 points, après avoir perdu 7,5% en deux séances.

* BNP PARIBAS a gagné 7,20% à 28,000 euros, après avoir démenti en bloc une tribune publiée par le Wall Street Journal, dans laquelle une source anonyme évoque des problèmes de liquidité en dollar pour la première banque française.

Le reste du secteur bancaire rebondi fortement après avoir été vivement attaqué lundi. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a regagné 14,96% à 17,900 euros, CRÉDIT AGRICOLE 6,73% à 5,153 euros et DEXIA 6,40% à 1,397 euros.

* ACCOR a reculé de 1,93% à 21,095 euros, deuxième plus forte baisse du CAC 40 après UNIBAIL-RODAMCO (-2,21% à 133,050 euros). Le groupe hôtelier a annoncé des objectifs globalement conformes aux attentes, mais les investisseurs ont regretté l'absence de dividende exceptionnel.

* Les CYCLIQUES ont rebondi dans l'après-midi avec le marché. ARCELORMITTAL a gagné 2,34% à 12,880 euros et LAFARGE a repris 2,85% à 24,545 euros.

SCHNEIDER a gagné 3,78% à 39,655 euros, après avoir perdu plus de 18% depuis début septembre alors que son indice sectoriel avait reculé de 9% dans le même temps.

* Le secteur AUTOMOBILE figure en tête des rebonds, porté notamment par les nouvelles en provenance du salon de Francfort. L'indice sectoriel européen a gagné 2,02%, deuxième plus forte hausse sectorielle.

* RENAULT, qui a officiellement lancé lundi à Maubeuge la production en série de la Kangoo Zéro émission, a repris 3,63% à 24,850 euros.

* PLASTIC OMNIUM (+2,28% à 17,92 euros) a annoncé à Francfort ne pas observer de retombées des incertitudes économiques sur son carnet de commandes et confirmé sa prévision de hausse du chiffre d'affaires et de la profitabilité en 2011.

* FONCIÈRE DES RÉGIONS a perdu 5,62% à 49,700 euros alors qu'Exane a abaissé sa recommandation de "neutre" à "sous-performance, avec un objectif de cours à 52 euros.

* EIFFAGE a perdu 3,92% à 20,230 euros. Citi et JP Morgan ont abaissé leur objectif de cours à respectivement 25 et 35 euros.

* INTERPARFUMS a gagné 6,51% à 20,13 euros. Le groupe, qui a fait état d'une forte progression de sa rentabilité opérationnelle au premier semestre, pense revoir à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires annuel grâce au carnet de commandes de la nouvelle ligne de parfums Burberry tout juste lancée.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Pascale Denis

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...