Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a lâché 5,25% à 2.781,68 points en clôture, son plus bas niveau depuis le 30 mars 2009, à la suite d'un diagnostic morose de la Fed sur l'économie américaine et l'annonce d'une contraction de l'activité en Chine et en zone euro :

* Le courant de ventes touche tous les secteurs. Ainsi, les trois poids lourds du CAC, TOTAL (-5,68% à 30,375 euros), LVMH (-6,10% à 106,900 euros) et SANOFI (-3,16% à 46,500 euros), ont été les premiers contributeurs à la baisse de l'indice.

Le luxe est rattrapé par la perspective d'un ralentissement de la croissance mondiale, après avoir moins souffert que d'autres secteurs de la tourmente boursière.

* BNP PARIBAS a perdu 5,70% à 23,060 euros. La banque a réaffirmé qu'une augmentation de capital était exclue pour faire face à la crise de la dette dans la zone euro et aux nouvelles exigences prudentielles de Bâle III. Cette déclaration intervient après qu'une source basée au Qatar a indiqué à Reuters que l'émirat était en discussions avec BNP et d'autres banques françaises concernant de possibles prises de participation.

* SOCIETE GENERALE a chuté de 9,57% à 15,305 euros et CREDIT AGRICOLE de 9,49% à 4,223 euros. L'indice sectoriel européen des bancaires a perdu 5,75%.

* EADS (-7,91% à 20,890 euros) a compté parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40, malgré le nouvel accès de faiblesse de l'euro, alors que des craintes se font jour quant à un effet de domino sur les constructeurs aéronautiques des difficultés de refinancement en dollar des banques françaises. Avec une hausse de près de 20%, le titre affiche de loin la meilleure performance du CAC 40 depuis début 2011.

* Des cycliques comme ARCELORMITTAL (-8,85% à 11,220 euros), VALLOUREC (-7,99% à 48,140 euros), ACCOR (-8,20% à 20,030 euros) et SAINT-GOBAIN (-6,75% à 27,555 euros) ont figuré en bonne place parmi les plus fortes baisses du CAC 40. Hors CAC, WENDEL a accusé la plus forte baisse du SBF 120 (-11,18% à 43,705 euros). Wendel détient 17% de Saint-Gobain.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...