Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a marqué une pause en finissant en baisse de 0,25% à 3.153,52 points, après avoir gagné près de 11% au cours des quatre séances précédentes.

* STMICROELECTRONICS (-4,54% à 5,19 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice CAC 40, pénalisée par une note de Citigroup dans laquelle l'intermédiaire abaisse sa recommandation sur la valeur d'acheter à vendre, tandis qu'ING réduit quant à lui ses estimations de résultats pour 2012.

* ESSILOR a perdu 3,83% à 51,43 euros, Morgan Stanley étant passé de surpondérer à pondération en ligne avec un objectif de cours ramené de 54 à 45 euros, pour tenir compte d'une valorisation élevée au regard de la dégradation de la conjoncture et d'une possible récession.

* SCHNEIDER a abandonné 3,44% à 43,625 euros sur des prises de profit, la valeur ayant pris 18,5% lors des quatre séances précédentes.

* ACCOR a reculé de 2,43% à 21,32 euros. Barclays, qui se dit prudent sur le secteur hôtelier, a abaissé sa recommandation de pondération en ligne à sous-pondérer.

* A rebours de tendance les BANCAIRES ont bien résisté malgré une information rapportée à Reuters par plusieurs sources bancaires selon laquelle les banques européennes risquent de devoir lever une centaine de milliards d'euros à l'issue d'un test de résistance plus rigoureux que les précédents imaginé par l'Autorité bancaire européenne (ABE).

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+5,28% à 21,85 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, le titre ayant dépassé une résistance technique importante à un peu plus de 21 euros et sa moyenne mobile à 50 jours à 20,9879 euros. BNP PARIBAS a progressé de 2,96% à 33,445 euros et CRÉDIT AGRICOLE de 1,12% à 5,44 euros. L'indice Stoxx des bancaires européennes a avancé de 0,36%.

Au centre des préoccupations et des attentions ces derniers jours, DEXIA s'est octroyé 0,5% à 0,809 euro. En France, un projet de loi de finances rectificatif mettant en place la garantie publique apportée à la banque franco-belge sera présenté mercredi en conseil des ministres.

* EADS s'est octroyé 2,78% à 22,405 euros. Le groupe n'est pas impacté par les difficultés que rencontrent les banques françaises à trouver certains financements en dollars mais est prêt, si besoin, à financer ses ventes dans des proportions raisonnables, a déclaré lundi Louis Gallois, président exécutif de la maison mère de l'avionneur Airbus.

* AREVA a perdu 1,96% à 22,50 euros. Le groupe devra sans doute inscrire de nouvelles provisions dans ses comptes pour pouvoir notamment faire face à la baisse des prix des minerais et aux coûts de l'EPR finlandais, déclare le député Marc Goua, rapporteur spécial de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, dans La Tribune mardi.

* EUROFINS (+8,47% à 62,65 euros) est en tête des hausses du SBF 120, Société générale étant passé de vendre à conserver sur le titre avec un objectif de cours porté de 47 à 57 euros.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...