Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a perdu 0,15% à 3.169,62 points en clôture dans un marché qui s'attend de plus en plus à être déçu par les résultats des sommets européens ce soir:

* Les BANCAIRES ont été les premières à retomber dans le rouge en fin de séance avec la montée des inquiétudes.

BNP PARIBAS a perdu 2,45% à 30,045 euros, SOCIETE GENERALE 1,24% à 18,765 euros et CREDIT AGRICOLE 0,96% à 4,872 euros.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE se recapitalisera en mettant en réserve ses résultats, voire en faisant appel à ses actionnaires, mais en aucun cas ne fera appel à l'argent public, a déclaré sur Europe 1 son PDG Frédéric Oudéa.

Les dirigeants européens adopteront mercredi sans changement le plan de recapitalisation bancaire mis au point le week-end dernier, selon un document validé mercredi matin par des hauts fonctionnaires des Vingt-Sept.

* CAPGEMINI a affiché la plus forte hausse du CAC 40 avec un gain de 2,25% à 27,725 euros, profitant des annonces de son concurrent SAP qui a publié des résultats trimestriels en hausse et confirmé ses prévisions de croissance 2011.

* RENAULT (+1,81% à 28,700 euros) a résisté au retournement du marché et de son indice sectoriel en Europe (-0,19%).

Le président du directoire de Daimler (+0,38%) Dieter Zetsche a déclaré aux dirigeants de Renault qu'il pourrait réfléchir à un partenariat dans le développement de véhicules haut de gamme, selon le Börsen-Zeitung, citant un cadre du constructeur français.

* PSA PEUGEOT CITROËN a fini en baisse de 0,88% à 16,915 euros, après avoir évolué irrégulièrement, un temps soutenu par des rachats de positions à découvert. Le titre a été pris entre l'impact positif de l'annonce d'un programme de réduction des coûts et la révision en baisse de ses prévisions 2011 après un troisième trimestre marqué par une baisse des volumes.

* EADS a perdu 3,29%, plus forte baisse du CAC 40, à 20,310 euros, alors que son concurrent Boeing (+4,5% au moment de la clôture européenne) a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu.

* ALCATEL-LUCENT (-3,02% à 1,928 euro) a poursuivi son recul et perdu plus de 50% depuis début juillet.

* SAFRAN a perdu 2,20%, également l'une des plus fortes baisses du CAC, à 22,495 euros. Plusieurs brokers ont réduit leurs objectifs de cours et de prévisions de résultats après la publication vendredi dernier d'un chiffre d'affaires au troisième trimestre jugé décevant.

* ARCELORMITTAL a abandonné 2,05% à 13,850 euros, le marché ayant continué de sanctionner l'annonce surprise du retrait du groupe de l'offre commune lancée avec Peabody Energy sur Macarthur Coal.

En outre, Nippon Steel a dit anticiper une baisse de son résultat annuel, en raison notamment de moins bonnes perspectives économiques.

* INGENICO a avancé de 3,04% à 27,945 euros au lendemain de sa publication trimestrielle. Les investisseurs ont été rassurés par l'absence de déclaration pessimiste du groupe sur les perspectives, alors que beaucoup avaient anticipé un message négatif.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...