Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a cédé 0,24% à 3.137,36 points, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en décembre ne suffisant pas à rassurer un marché en proie aux inquiétudes concernant la crise de la dette en zone euro.

Pour sa première semaine de transactions en 2012, l'indice phare de la place parisienne abandonne 0,71% après avoir perdu 17% en 2011.

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont encore une fois été les principales victimes des craintes du marché quant à la situation financière de la zone euro mais pâtissent également de plusieurs annonces sur la restructuration du secteur. L'indice sectoriel Stoxx a reculé de 0,82%.

SOCIETE GENERALE (-3,2% à 15,565 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Selon des sources proches de l'établissement, la banque devrait annoncer prochainement une réorganisation de son pôle de banque privée qui devrait notamment passer par le remplacement de Daniel Truchi à sa tête.

BNP PARIBAS, qui attend des résultats 2011 en baisse sensible, a abandonné 1,88% à 28,455 euros.

Hors CAC 40, DEXIA a perdu 2,01% à 0,292 euro. Les conditions financières de l'accord d'octobre par lequel la Caisse des dépôts allait reprendre une partie des activités de Dexia ne sont plus réunies, a déclaré à Reuters le président de la Commission de surveillance de la CDC.

En revanche, CREDIT AGRICOLE a gagné 1,3% à 4,129 euros.

* TECHNIP s'est replié de 2,98% à 70,90 euros, deuxième plus forte baisse du CAC 40, après que Société générale a abaissé sa recommandation d'achat à "conserver" en notant l'incertitude entourant Global Industries, racheté en septembre, et son activité brésilienne.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-1,01% à 8,128 euros) a été informé du dépôt d'une demande d'action collective en justice aux Etats-Unis à l'encontre de la société et de certains de ses dirigeants actuels et anciens, reposant sur des allégations de communications financières trompeuses entre 2007 et 2011.

* A rebours de tendance, PUBLICIS (+3,47% à 36,78 euros, plus forte hausse du CAC 40) a profité d'une note sectorielle de Morgan Stanley dans laquelle l'intermédiaire a relevé son conseil sur la valeur à "pondération en ligne", contre "sous-pondérer", ont indiqué des traders. De même, Natixis a relevé son objectif de cours, de 36 à 42 euros.

* De nombreuses CYCLIQUES ont fini sur une note positive, profitant de l'embellie de l'économie américaine. STMICROELECRONICS a repris 2,62% à 4,85 euros après avoir perdu 4,5% sur les deux séances précédentes. De même, CAP GEMINI s'est octroyé 1,81% à 24,685 euros et PSA 1,31% à 12,80 euros, les deux valeurs ayant abandonné près de 4% entre mercredi et jeudi.

* FONCIERE DES REGIONS a encore cédé 4,26% à 44,52 euros, plus forte baisse du SBF 120, au lendemain d'une baisse de 6,25% à la suite d'une note défavorable de Morgan Stanley. Egalement concernés par cette note, GECINA a abandonné 2,31% à 58,72 euros (-6,31% jeudi) et KLEPIERRE 1,33% à 20,445 euros (-4,27% la veille).

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...