Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies à la Bourse de Paris où le CAC 40 a fini en hausse de 0,19% à 3.319,81 points au terme d'une séance irrégulière, l'Espagne et ses difficultés à redresser ses finances publiques ayant ravivé les inquiétudes entourant la dette souveraine en zone euro. Sur la semaine, qui n'aura compté que quatre séances (le marché est fermé de jeudi soir à mardi matin pour le long week-end de Pâques, l'indice a perdu 3,04%.

* Les valeurs CYCLIQUES ont été les moteurs du modeste rebond. STMICROELECTRONICS (+3,21% à 5,78 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, suivi par TECHNIP (+2,8% à 88,2 euros), ARCELORMITTAL (+2,12% à 13,73 euros) et RENAULT (+1,92% à 37,975 euros).

* LVMH a pris 1,65% à 129,0 euros. Son PDG Bernard Arnault a annoncé, lors de l'assemblée générale du groupe de luxe, que la croissance des ventes au premier trimestre 2012 avait été supérieure à celle du dernier trimestre 2011.

* Les BANCAIRES, plombées par les tensions sur la dette des pays fragiles de la zone euro, et les DÉFENSIVES ont limité les gains du CAC 40, SANOFI (-1,0% à 56,48 euros) en tête, suivi par BNP PARIBAS (-0,95% à 32,875 euros), AIR LIQUIDE (-0,77% à 98,70 euros) et DANONE (-0,6% à 51,63 euros). CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,98% à 4,175 euros.

* CAPGEMINI a gagné 1,44% à 31,65 euros. Le groupe de services informatiques a annoncé jeudi que son directeur général Paul Hermelin cumulerait aussi les fonctions de président à partir du 24 mai en remplacement de Serge Kampf, fondateur du groupe, qui a décidé de ne pas aller au terme de son mandat.

* EDF (-2,09% à 16,855 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. EDF compte toujours boucler la prise de contrôle de l'italien Edison d'ici à fin juin, a déclaré jeudi à Reuters une source interne à l'électricien public français alors que la Consob italienne a considéré l'offre insuffisante. Un feu a entraîné jeudi l'arrêt du réacteur nucléaire n°2 de la centrale de Penly (Seine-Maritime) mais les pompiers l'ont éteint et les installations sont désormais "en sécurité", selon EDF.

* TECHNICOLOR (-7,64% à 1,741 euro) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120 au lendemain d'une perte de 6,1%, toujours pénalisé par un mouvement de protestation de ses salariés contre la restructuration du groupe.

* SOITEC a reculé de 1,56% à 3,85 euros, affecté depuis mercredi (-6,88%) par les faillites dans le secteur de l'énergie solaire, notamment de l'américain Solar Trust et de l'allemand Q-Cells.

Raoul Sachs, Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...