Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,9% à 3.161,97 points (-3,19% sur la semaine), les places européennes ayant creusé leurs pertes dans l'après-midi après la publication de chiffres de l'emploi américains jugés décevants pour le mois d'avril;

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les principales victimes de la publication américaine, qui suscite les inquiétudes du marché pour la croissance mondiale.

RENAULT (-4,76% à 32,495 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, STMICROELECTRONICS a cédé 4,46% à 4,136 euros et ARCELORMITTAL 3,09% à 12,24 euros. L'indice Stoxx du secteur des ressources de bases a perdu 3,89%, plus forte baisse sectorielle en Europe, celui de l'automobile a lâché 3,57%.

ALSTOM, qui a ouvert en hausse, n'a pas échappé à ce mouvement en cédant 4,26% à 26,275 euros. Le groupe a annoncé une baisse de ses performances opérationnelles et de sa marge au terme de son exercice 2011-2012 mais il prévoit d'améliorer progressivement sa rentabilité au cours des trois prochains exercices.

* LES VALEURS PARAPETROLIERES ont souffert avec la chute des prix de pétrole (-4,24% pour le baril de brut léger américain à 98,20 dollars vers 17h45).

TECHNIP a reflué de 4,58% à 82,06 euros, CGG VERITAS de 5,3% à 20,62 euros et MAUREL ET PROM de 5,25% à 11,99 euros et l'indice sectoriel paneuropéen 3,01%.

* EADS a fini en recul de 3,34% à 29,53 euros. La compagnie aérienne australienne Qantas, qui souhaite réduire ses investissements, a décidé de repousser d'au moins trois ans la livraison de deux très gros porteurs Airbus A380 initialement prévue pour début 2013.

* LVMH s'est contracté de 2,78% à 125,75 euros. La Cour de cassation a partiellement annulé jeudi une décision de cour d'appel ayant condamné le site eBay pour mise en vente de produits contrefaits du groupe de luxe. LVMH a par ailleurs annoncé l'acquisition, pour un montant non précisé, des Tanneries Roux, fournisseur de plusieurs de ses marques depuis 20 ans.

* BNP PARIBAS a résisté (-0,36% à 28,99 euros) à la tendance générale après avoir dégagé un bénéfice net en hausse de près de 10% au cours du premier trimestre 2012. La banque espère boucler son plan d'allègement de son bilan d'ici à l'été, a déclaré son directeur à Reuters.

CREDIT AGRICOLE, qui publiera ses résultats trimestriels vendredi prochain, a perdu 0,36% à 3,645 euros tandis que SOCIETE GENERALE, qui a surpris jeudi les analystes en annonçant pour le premier trimestre de solides performances dans la banque de financement et d'investissement (BFI), a gagné 0,17% à 17,295 euros.

* A rebours de tendance, LEGRAND a gagné 2,54% à 26,225 euros, plus forte hausse du CAC 40, Le groupe a confirmé vendredi ses objectifs annuels après avoir enregistré un chiffre d'affaires stable au premier trimestre, la croissance dans les émergents ayant compensé l'atonie des marchés matures.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+0,43% à 10,475 euros) a annoncé qu'un nouvel acquéreur potentiel s'était déclaré intéressé par ses parts dans Veolia Transdev, sa filiale de transport et dont la cession est considérée comme une étape clé dans le processus de réduction de l'endettement du groupe de service aux collectivités.

* PAGESJAUNES (+6,78% à 2,269 euros), qui a renoué avec la croissance de son chiffre d'affaires au premier trimestre, a fini en tête des hausses du SBF 120, après avoir franchi à la hausse une résistance technique majeure à 2,25 euros.

* WENDEL a pris 4,12% à 59,45 euros avant la publication à la clôture de son chiffre d'affaires du premier trimestre.

* STERIA a grimpé de 1,42% à 14,955 euros, la société de services informatiques ayant publié un chiffre d'affaires pour son premier trimestre nettement supérieur aux attentes.

* ALTRAN, qui a pris plus de 10% au cours des six séances précédentes, a fini plus forte baisse du SBF 120 (-6,47% à 4,18 euros), des analystes évoquant la prudence de la direction dans son discours malgré une croissance organique de 5,8% du chiffre d'affaires au premier trimestre à 371,1 millions d'euros.

* EDENRED a cédé 4,83% à 22,95 euros, UBS étant passé à la vente après la solide performance du titre du spécialiste de services prépayés issu de la scission du groupe Accor (-2,97% à 25,975 euros).

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...