Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a terminé en repli de 0,61% à 3.039,27 points, affecté comme les autres places européennes par l'incapacité des dirigeants politiques grecques à s'accorder sur un gouvernement de coalition.

* Les VALEURS BANCAIRES ont été les premières victimes en Bourse des difficultés grecques.

CREDIT AGRICOLE (-6,97% à 3,043 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, après avoir inscrit un nouveau plus bas historique en séance à 3,03 euros en raison de son exposition à la Grèce.

SOCIETE GENERALE a perdu 4,24% à 15,795 euros et BNP PARIBAS 2,82% à 26,84 euros. L'indice Stoxx des bancaires a abandonné 1,79%.

* De nombreuses CYCLIQUES ont pâti du coup d'arrêt de la croissance économique en zone euro, même si cette dernière a évité de justesse la récession au début de l'année, selon les données préliminaires publiées par Eurostat.

LAFARGE a reculé de 2,56% à 28,515 euros, VEOLIA ENVIRONNEMENT de 2,35% à 9,936 euros et ALSTOM de 1,9% à 23,495 euros. L'indice Stoxx de l'automobile a fini en repli de 0,99% et celui de la construction de 1,72%.

* A rebours de tendance, VIVENDI (+2,01% à 12,68 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, après avoir fait état de résultats meilleurs que prévu, la marge de SFR résistant à la percée de Free mobile.

ILIAD (+3,64% à 102,20 euros) a vu son chiffre d'affaires progresser de 28,6% au premier trimestre, pendant lequel sa filiale Free mobile a conquis 2,6 millions d'abonnés.

En revanche, FRANCE TELECOM a perdu 1,23% à 10,02 euros. S&P a abaissé à négative sa perspective sur la note de crédit de France Télécom.

* Les VALEURS DEFENSIVES ont été recherchées dans ce contexte d'inquiétudes accrues. DANONE a avancé de 1,23% à 52,88 euros et ESSILOR de 0,61% à 69,24 euros. L'indice Stoxx des groupes alimentaires s'est octroyé 0,18%.

* Les VALEURS DOLLARS ont bénéficié du recul de l'euro face au billet vert à moins de 1,28 dollar (1,2762 dollar vers 17h30). EADS a gagné 1,06% à 29,03 euros à la veille de sa publication trimestrielle et STMICROELECTRONICS +0,36% à 3,877 euros.

De même, les groupes les plus exposés à l'international, comme dans le secteur du LUXE, ont profité des arbitrages des investisseurs résultant des craintes entourant la situation macroéconomique européenne. L'OREAL a fini sur un gain de 1,67% à 92,55 euros et LVMH en progression de 1,07% à 122,35 euros - S&P a relevé sa perspective à positive sur la note de LVMH.

* AEROPORTS DE PARIS s'est adjugé 3,82% à 61,43 euros, plus forte hausse du SBF 120, après avoir annoncé une hausse de 2,4% à 599 millions d'euros de son chiffre d'affaires au premier trimestre, et avoir confirmé ses objectifs d'une croissance modérée du trafic, du chiffre d'affaires et de l'Ebitda en 2012.

Natixis a réitéré son conseil d'achat et porté son objectif de cours de 70 à 73 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...