Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séanceLes valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 reculait de 0,24% à 4.095,17 points à 12h33, dans des volumes très faibles (à peine 24% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois), la Bourse de Londres étant fermée en raison du mariage du prince William.

* TOTAL (-0,4%) est le principal contributeur à la baisse du CAC 40 après avoir notamment indiqué que sa production resterait affectée au deuxième trimestre par la situation en Libye.

Par ailleurs, le groupe pétrolier a annoncé son intention de lancer une OPA partielle sur la société américaine spécialisée dans les panneaux solaires SunPower.

Les publications trimestrielles et la faiblesse des volumes sur la cote favorisent les prises de bénéfices.

* En l'espèce, ALCATEL LUCENT (-1,6%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, pénalisée par des prises de profit après avoir pris plus de 10% au cours des cinq séances précédentes.

* De même, SAINT-GOBAIN recule de 0,63%, le marché ayant largement anticipé les bons chiffres publiés la veille au soir, commente un analyste. Entre le 18 avril et la publication du chiffre d'affaire trimestriel du groupe jeudi, la valeur s'est adjugé plus de 8%.

* ALSTOM, qui avait gagné 7,2% depuis le 19 avril, cède 0,93% vendredi.

* STMICROELECTRONICS est en baisse de 0,85%, les analystes techniques de Trading Central expliquant que la tendance du titre reste baissière et plaide en faveur d'un retour vers le seuil des 7,25 euros à moyen terme.

* GDF SUEZ (-0,74%) a annoncé le lancement d'une nouvelle filiale de trading sur les marchés de l'énergie avec l'ambition de rivaliser avec les poids lourds du secteur comme Barclays, Goldman Sachs, EDF Trading ou E.ON.

* A rebours de tendance, les GROUPES DE BTP sont bien orientés au lendemain de l'annonce d'une croissance de plus de 25% au premier trimestre de l'activité de VINCI, qui a également confirmé ses objectifs annuels.

Vinci s'adjuge 0,58%, BOUYGUES signe la plus forte hausse du CAC 40 avec un gain de 1,22%, tandis que hors CAC, EIFFAGE progresse de 0,74%.

* AXA gagne 0,8%. Le groupe Reliance, contrôlé par le milliardaire Mukesh Ambani, a entamé des discussions en vue du rachat de la participation détenue par Bharti Enterprises dans Bharti Axa, coentreprise formée avec Axa, rapporte l'Economic Times à Bombay.

* LEGRAND s'adjuge 0,77%. Le groupe a annoncé l'acquisition de SMS, leader brésilien des onduleurs électriques, afin de conforter sa position sur un marché en pleine croissance.

* SAFRAN (+2,88%), deuxième plus forte hausse du SBF 120 derrière ZODIAC AEROSPACE (+3,48%), poursuit son embellie de la veille (+6,17%), toujours porté par l'annonce d'une progression de son chiffre d'affaires au premier trimestre supérieure à son objectif annuel.

* TELEPERFORMANCE trébuche de 6,55%, accusant la plus forte baisse de l'indice SBF 120, ses dirigeants s'étant montrés "très prudents" pour le reste de l'exercice lors de l'annonce des chiffres trimestriels du groupe, explique un analyste.

* HI MEDIA recule de 4,58%, INGENICO (+0,76%) ayant démenti des informations de presse selon lesquelles le groupe serait intéressé par les activités de paiement en ligne de Hi Media.

* GROUPE CRIT (+1,91%) s'est à nouveau dit confiant pour la croissance de ses résultats 2011 après un chiffre d'affaires en hausse de près de 22% au premier trimestre.

* GIFI bondit de 21,82%. La famille Ginestet a annoncé son intention de lancer une OPA simplifiée sur les actions Gifi pour sortir de la cote le distributeur de produits de premiers prix.

* BULL recule de 3,42%. Le groupe a confirmé ses objectifs à moyen terme malgré un repli de 0,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 270,8 millions d'euros. Depuis le début du mois le titre a bondi de près de 20%.

* BELVEDERE abandonne 1,7%. Bank of New York, l'un des principaux créanciers du groupe de vins et spiritueux, réclame le paiement rapide de 59,7 millions d'euros d'intérêts de la dette, rapportent Les Echos. Belvédère, qui publie ses résultats du quatrième trimestre ce vendredi, n'a fait aucun commentaire sur cette information.

* FIMALAC (+2,08%) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 21,1% à 341,5 millions d'euros au premier semestre grâce à la progression de près de 17% des revenus de son agence de notation Fitch.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...