Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séanceLes valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Répétition.

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où le CAC 40 progresse de 2,67% à 3.053,32 points vers 13h00.

* Les financières et les cycliques sont en tête des hausses du CAC 40.

* BNP PARIBAS gagne 7,0%, AXA 6,26%, SOCIETE GENERALE 4,74%, CREDIT AGRICOLE 4,3%, la Commission européenne ayant annoncé qu'elle proposerait une action coordonnée de recapitalisation des banques.

* Toutefois, DEXIA, qui avait gagné plus de 5% en début de séance, accuse la plus forte baisse du SBF 120 et plonge de plus de 11% après l'annonce par le Luxembourg d'un projet de rachat de Dexia Banque Internationale avec un investisseur étranger . La banque doit réunir son conseil d'administration samedi à Paris pour voter sur un plan de démantèlement, ont dit mercredi des sources proches du dossier.

* Parmi les valeurs cycliques, LAFARGE, plus forte hausse du CAC, prend 7,87%, PEUGEOT 5,94%,

* SAINT-GOBAIN 5,55%, RENAULT 5,35%.

* MICHELIN (+2,74%) a confirmé ses objectifs pour cette année en dépit d'un marché du pneu qui, selon lui, s'annonce moins favorable au second semestre.

* ESSILOR (-0,03%) est la seule valeur du CAC dans le rouge.

* TF1 (+4,53%) et Canal+ (groupe VIVENDI) sont sur le point de conclure leur négociation en vue de la distribution sans exclusivité de la chaîne d'information LCI pour un prix supérieur à cinq millions d'euros par an, rapporte Le Figaro.

* ATOS gagne 7,12%. Thierry Breton, PDG d'ATOS, a déclaré aux Echos que les objectifs du groupe présentés lors du rachat de SIS seraient tenus malgré la crise.

* CAPGEMINI (+1,71%) a annoncé jeudi la signature d'un contrat d'une durée de cinq ans avec Deutsche Telekom pour un montant de plusieurs dizaines de millions d'euros.

* TECHNICOLOR (+9,56%) a sollicité ses créanciers pour modifier ses contrats de crédit. Les modifications portent sur la capacité du groupe à réaliser des coentreprises, des cessions ou des acquisitions.

Juliette Rouillon, Raoul Sachs

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...