Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la bourse de parisLes valeurs suivies à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini en baisse de 0,13% à 3.229,32 points, des indicateurs du sentiment dans la zone euro inférieurs aux attentes ayant pesé sur l'indice parisien qui a pris 4,36% au cours des deux séances précédentes.

* ALCATEL-LUCENT a chuté de 16,61% à 1,225 euro, plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, après avoir fait état d'une forte dégradation de sa marge au premier trimestre, pénalisé par la faiblesse des investissements des opérateurs télécoms en Europe et aux Etats-Unis.

* Les valeurs BANCAIRES européennes (-1,12%, plus forte baisse sectorielle en Europe) ont repris le chemin de la baisse après deux séances consécutives de rebond, pénalisées par les tensions sur les dettes souveraines et les craintes de récession en Europe.

Egalement pénalisées par Deutsche Bank (-2,75%) qui a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes en raison de charges exceptionnelles et d'une activité de trading et gestion d'actifs en demi-teinte, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 3,48% à 17,62 euros, CRÉDIT AGRICOLE 3,23% à 3,747 euros et BNP PARIBAS 0,92% à 30,59 euros.

* RENAULT a reculé de 2,05% à 34,595 euros après l'annonce, la veille, d'une baisse de 8,6% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Les mauvais chiffres du constructeur étaient très attendus, mais les analystes sont réservés sur les perspectives du groupe.

* PSA a perdu 2,98% à 9,063 euros après avoir bien réagi la veille à un chiffre d'affaires en baisse, mais sans surprise. Le titre a été victime d'arbitrages avec Volkswagen (+8,72%) qui a surpris le marché avec un résultat en hausse au premier trimestre. Dans le sillage du constructeur allemand, l'indice Stoxx du secteur automobile a pris 2,73%, plus forte hausse sectorielle en Europe.

* TECHNIP a cédé 0,62% à 88,66 euros, victime de prises de profits après avoir publié des résultats en hausse au premier trimestre, encore une fois portés par la vigueur des investissements de ses clients, et fait état d'un carnet de commandes record.

* A rebours de la tendance, SAFRAN s'est adjugé 4,97% à 28 euros, plus forte hausse du CAC 40, après avoir annoncé une solide croissance de son chiffre d'affaires trimestriel, soutenu par son activité de moteurs civils. Le groupe a également réaffirmé ses objectifs 2012 et sa confiance pour les années à venir au vu des tendances constatées sur le marché.

* PPR a progressé de 4,85% à 125,50 euros après avoir fait état d'une nette hausse de ses ventes au premier trimestre, portées par une brillante performance de ses griffes de luxe Bottega Veneta et Yves Saint Laurent, tandis que la Fnac a fait preuve d'une relative résistance.

* VIVENDI s'est octroyé 4,01% à 13,87 euros, dopé par des achats spéculatifs à la suite d'informations de presse - pourtant "vigoureusement" démenties - évoquant la possibilité d'un démantèlement du groupe de divertissement et de télécoms.

* DASSAULT SYSTÈMES (+10,26% à 76,19 euros) a terminé en tête du SBF 120. Le groupe s'est montré un peu plus optimiste pour ses perspectives annuelles après un chiffre d'affaires trimestriel porté par la croissance des ventes de nouvelles licences et avec des hypothèses de change plus favorables.

* BULL a avancé de 9,2% à 2,85 euros, la croissance de près de 6% du chiffre d'affaires au premier trimestre et la reconstitution du carnet de commandes rassurant les investisseurs.

* TECHNICOLOR (+4,32% à 1,497 euro) a annoncé un chiffre d'affaires en retrait de 1,5%, une performance jugée néanmoins "solide", le groupe se disant capable d'atteindre ses objectifs financiers 2012 malgré des charges de restructurations élevées.

* NEXANS a encore perdu 5,06% à 38,115 euros après une chute de plus de 8% la veille suite à l'annonce d'une croissance organique fortement ralentie au premier trimestre et après avoir prévenu que sa marge devrait souffrir au premier semestre.

De nombreux brokers ont abaissé leur objectif de cours sur la valeur, dont Exane, HSBC, JPMorgan, Kepler et Oddo alors que Natixis a abaissé sa recommandation d'achat à neutre.

* SECHE ENVIRONNEMENT a cédé 4,31% à 25,77 euros après la publication de résultats consolidés 2011 inférieurs aux attentes.

Natixis est passé d'achat à neutre sur le titre.

* ERAMET (-2,19% à 98,10 euros), dont le chiffre d'affaires a reculé de 10% au premier trimestre, a déclaré que son résultat opérationnel devrait être au premier semestre inférieur à celui du premier semestre 2012 en raison de la baisse du prix du nickel et du manganèse.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...