Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs à suivre à mi-séance à la bourse de parisLes valeurs à suivre à mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 progresse encore de 1,10% à 3.548,35 points à 12h30, après s'être envolé la veille de 3% après les mesures annoncées par la BCE dans le but d'endiguer la crise de la dette en zone euro.

Les investisseurs surveilleront à 14h30 la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis pour le mois d'août.

* Les VALEURS FINANCIÈRES sont encore dopées par les annonces de la BCE. CRÉDIT AGRICOLE est en tête du CAC 40 (+7,80%), profitant également de relèvements de recommandation de Morgan Stanley et de JPMorgan.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE grimpe de 5,10% et BNP PARIBAS de 4,25%. Hors CAC, NATIXIS réalise la plus forte hausse du SBF 120 sur un bond de 8%.

L'indice des valeurs bancaires de la zone euro gagne 3,2% et l'indice paneuropéen Stoxx600 des banques avance de 2,4%, soit les plus fortes hausses sectorielles en Europe.

* Les VALEURS CYCLIQUES profitent du regain d'appétit pour le risque après l'action annoncée par la BCE. SAINT-GOBAIN gagne 3,5%, VALLOUREC 3,74% et ARCELORMITTAL 3,24%. L'indice Stoxx600 des ressources de base en Europe grimpe de 2,34%.

AIR FRANCE-KLM s'adjuge 3% malgré des chiffres de trafic en berne avec un recul de 0,6% de son trafic passagers en août.

* PSA PEUGEOT CITROËN profite également de son caractère cyclique pour progresser de 3,66% malgré la décision de NYSE Euronext de retirer le titre du premier constructeur automobile français du CAC 40. Il sera remplacé par SOLVAY (+3,95%), repreneur l'an dernier de Rhodia.

Le conseil scientifique des indices de NYSE Euronext, dont les décisions seront effectives le 24 septembre, a également décidé l'entrée au SBF 120 de NICOX (+2,56%), MEDICA (+0,11%) et VILMORIN (+0,18%) en remplacement de BULL (+0,4%), CIMENTS FRANÇAIS (+1,2%) et DERICHEBOURG (+1,33%).

* Dans le contexte de regain d'appétit pour le risque, les titres les plus DÉFENSIFS sont délaissés. Plus forte baisse du CAC 40, PERNOD RICARD recule de 1,82%, L'ORÉAL de 1,32% et ESSILOR INTERNATIONAL de 0,34%.

* EADS (-0,26%) souffre du renchérissement de l'euro à près de 1,27 dollar.

* NEOPOST, plus fort recul du SBF 120, chute de 6,77% après avoir abaissé jeudi soir son objectif de chiffre d'affaires 2012 en raison d'un deuxième trimestre difficile sur les marchés français et américain.

* BELVEDERE (+5,52%), placé en mars en redressement judiciaire, pense obtenir le feu vert de ses créanciers au plan d'apurement de passif qui leur a été proposé, a dit à Reuters Frédéric Abitbol, l'administrateur judiciaire du groupe de spiritueux.

* Mr.BRICOLAGE (+3,94%) a fait état jeudi soir d'un résultat opérationnel semestriel en baisse de 8,3% à 17,1 millions d'euros mais aussi d'une nette réduction de la perte opérationnelle de son pôle Magasins intégrés.

Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...