Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de parisLes valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a signé sa troisième séance consécutive de hausse et gagné 0,43% à 4.021,88 points. Sur la semaine, limitée à quatre séances avant le long week-end pascal, l'indice a progressé de 1,19%.

* BNP PARIBAS (+1,74% à 51,42 euros), SCHNEIDER (+2,67% à 117,3 euros) et SAINT-GOBAIN (+2,39% à 46,76 euros) ont été les principaux contributeurs à la hausse du CAC 40.

* Plus forte hausse du CAC, SCHNEIDER, dont l'action avait souffert la semaine dernière de spéculations sur une éventuelle méga-acquisition, notamment Tyco International, est remonté après que le groupe a balayé ces spéculation.

* SAINT-GOBAIN a bénéficié d'opinions positives de grands brokers. JPMorgan a entamé la couverture du titre en le surpondérant, tandis que Goldman Sachs, à l'achat sur la valeur, a relevé son objectif de cours de 54 à 61,2 euros. Fortement corrélée au cours de St-Gobain, dont elle détient 17,5% du capital, la holding WENDEL a gagné 3,2% à 84,48 euros.

* PSA PEUGEOT CITROËN a gagné 2,6% à 29,185 euros. Barclays Capital a relevé son objectif de cours de 31 à 33 euros et réitéré son conseil de sous-pondérer la valeur.

* LAFARGE a gagné 1,57% à 47,14 euros après que Goldman Sachs a intégré le titre à sa liste de valeurs paneuropéennes préférées à l'achat.

* ALSTOM a pris 0,81% à 44,08 euros. Philippe Joubert, président de la branche "Power" du groupe, a déclaré qu'Alstom pourrait obtenir deux nouveaux contrats de centrales à gaz à Singapour. Il annoncé un contrat de 150 millions d'euros aux Etats-Unis.

* ALSTOM et Shanghai Electric, qui ont annoncé leur intention de s'allier dans les chaudières pour centrales électriques au charbon, entendent créer le leader mondial du secteur mais ne se sont pas encore fixés d'objectifs chiffrés sur ce projet.

* ACCOR (-3,99% à 30,195 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC, le marché ayant été déçu par la prudence affichée par le groupe hôtelier pour le reste de l'année compte tenu du contexte géopolitique. Kepler et Barclays ont notamment réduit leur objectif de cours sur la valeur, à respectivement 37 et 40 euros.

* PUBLICIS a perdu 3,63% à 37,48 euros après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel jugé sans surprise par le marché. Le groupe compte toujours faire mieux que le marché en 2011, en réalisant une croissance d'au moins 5%, malgré les événements survenus au Japon et au Moyen-Orient, a déclaré le président du directoire.

* VIVENDI (-1,14% à 20,335 euros) n'a pas rouvert de discussions avec LAGARDÈRE (+0,05% à 29,21 euros) sur le rachat éventuel de sa part de 20% dans la chaîne de télévision cryptée Canal+, a déclaré au Figaro Jean-Bernard Lévy, président du directoire du groupe de télécoms et de médias.

* EDENRED (+3,34% à 20,895 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 sur des achats à bon compte après une perte de plus de 8% au cours des 10 dernières séances.

* SCOR a gagné 2,24% à 19,415 euros. Nomura a entamé le suivi du secteur de la réassurance européenne avec une opinion prudente mais s'est positionné à l'achat sur Scor.

* EIFFAGE s'est adjugé 1,81% à 43,475 euros. La dette de la société n'est pas un sujet d'inquiétude, a déclaré aux Echos le directeur général délégué du groupe de BTP et de concessions, tout en soulignant que l'objectif était de diminuer l'endettement de 300 à 400 millions pour chacune des années 2011 et 2012. Goldman Sachs a relevé sa recommandation sur la valeur à de vendre à neutre.

* BENETEAU, qui avait progressé de 3,32% au cours des trois deniers jours, a perdu 3,96% à 14,905 euros sur des prises de bénéfices au lendemain de l'annonce de ses résultats semestriels.

* SODEXO, qui avait effectué une remontée de plus de 10% depuis la mi-mars, a également subi des prises de bénéfices et cédé 1,61% à 52,01 euros malgré la révision en hausse de sa prévision de chiffre d'affaires annuelle après l'accélération de ses performances semestrielles.

* SWORD GROUP (-2,24% à 21,86 euros) a publié un résultat net en baisse de 10,5% à 5,5 millions d'euros au premier trimestre, un chiffre d'affaires en progression de 4,0%, à 47,7 millions d'euros, et a confirmé ses objectifs à l'horizon 2012.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...