Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de parisLes valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse où le Cac 40 a terminé en hausse de 0,55% à 4.067,72 points, son plus haut niveau de clôture depuis le 1er mars.

* RENAULT (+3,75% à 40,920 euros) est arrivé en tête des hausses du Cac 40 après la publication d'un chiffre d'affaires au premier trimestre supérieur aux attentes.

* STMICROELECTRONICS (-3,70% à 8,112 euros) a accusé la plus forte baisse du Cac 40 après avoir publié des résultats trimestriels toujours pénalisés par la faiblesse de sa division sans fil, coentreprise avec Ericsson plombée de surcroît par la force de l'euro.

* Les bancaires ont terminé en hausse après avoir fluctué dans les deux sens en séance, dans un marché nerveux, avec peu de volume, avant la conférence de presse du président de la Fed. CRÉDIT AGRICOLE a gagné 2,13% à 11,045 euros, NATIXIS 1,39% à 3,868 euros, BNP PARIBAS 0,85% à 52,160 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,67% à 43,790 euros.

* Hors CAC, MANITOU a gagné 5,6%, plus forte hausse du SRD, à 22,800 euros après avoir annoncé une croissance de 64% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

* EIFFAGE a encore pris 5,03%, plus forte hausse du SBF 120, à 46,000 euros, après un gain de 3,6% la veille, alors que Goldman Sachs a retiré le titre de sa liste de vente et relevé son objectif de cours de 30,90 à 50 euros.

* NEXANS a reculé de 2,08% à 71,580 euros. Le groupe a annoncé une hausse de 13% de ses ventes au premier trimestre et une amélioration de sa rentabilité, tout en soulignant que l'augmentation du prix du cuivre avait alourdi sa dette sur la période.

* THALES a gagné 1,23% à 29,710 euros et SAFRAN a perdu 1,69% à 24,080. Un an après l'avoir refermé, Safran et Thales ont rouvert l'épineux dossier du rapprochement de leurs actifs militaires sous l'impulsion de l'Etat, rapporte mercredi le quotidien Les Echos.

* SEB s'est adjugé 1,47% à 74,440 euros après avoir annoncé un chiffre d'affaires au premier trimestre supérieur aux attentes et en forte progression dans les pays émergents.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, Juliette Rouillon, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...