Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

tradingsat

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 reculait de 0,73% à 3.760,22 euros vers 12h10.

* Plutôt discrètes mardi, les valeurs financières reprennent leurs places de vecteurs de la cote. Elles sont les principaux contributeurs à la baisse du CAC 40, pénalisées par les crises des dettes souveraines en zone euro et aux Etats-Unis où l'impasse politique sur le relèvement du plafond d'endettement demeure. BNP PARIBAS perd 2,3%, SOCIETE GENERALE 2,7% et AXA 2,5%.

* PSA PEUGEOT CITROËN accuse la plus forte baisse du CAC 40 (-7,9%) et entraîne dans son sillage RENAULT (-2,7%) et MICHELIN (-2,5%). PSA a prévenu mercredi que les perturbations de la filière automobile japonaise et la hausse des prix des matières premières auraient au second semestre un impact négatif plus marqué que prévu, mais a néanmoins confirmé ses objectifs 2011 après une première moitié d'année solide.

* ALCATEL-LUCENT chute de 5,6% après que l'équipementier télécoms américain Juniper Networks a averti que ses résultats du deuxième trimestre seraient inférieurs aux attentes de Wall Street.

* ARCELORMITTAL (+2,6%) est en tête des hausses du CAC 40 après avoir annoncé un résultat d'exploitation supérieur aux attentes au deuxième trimestre. Il anticipe un recul saisonnier de ses résultats au troisième trimestre, tout en prévenant qu'il ne sera pas aussi marqué qu'en 2010.

* LVMH prend 1,27% après avoir annoncé une progression de 13% de ses ventes au premier semestre et de 22% de sa performance opérationnelle, portée par une demande de produits de luxe qui ne faiblit pas malgré les incertitudes entourant la croissance mondiale. (voir et ) LVMH a aussi annoncé avoir porté sa part dans HERMÈS de 20,2% à 21,4%. HERMES gagne 2,11%.

* PPR, qui publie ses résultats semestriels vendredi, gagne 1,24% après que PUMA, sa filiale allemande spécialisée dans les vêtements de sports, a annoncé des ventes record au deuxième trimestre.

* VINCI (+1,67%) a annoncé mardi soir un carnet de commandes record et une activité soutenue au premier semestre, ce qui lui permet de confirmer son objectif de croissance de plus de 5% du chiffre d'affaires en 2011.

* NEXANS chute de 7,5% après avoir annoncé une provision de 200 millions d'euros dans ses comptes du premier semestre pour pallier une éventuelle amende de la Commission européenne, qui soupçonne le fabricant de câbles d'avoir eu un comportement anticoncurrentiel dans son secteur.

* ATOS (+5%) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir relevé son objectif de marge opérationnelle pour 2011, fort de l'intégration plus rapide que prévu de la division SIS rachetée à l'allemand Siemens.

* REXEL prend 1,7% après avoir fait état d'une amélioration de ses ventes, de ses marges et de ses résultats au deuxième trimestre, ce qui lui a permis de confirmer tous ses objectifs.

* IPSOS (-1,36%) a annoncé un accord en vue du rachat de Synovate auprès du britannique Aegis pour une valeur d'entreprise de 525 millions de sterling (595 millions d'euros). L'opération sera financée par une augmentation de capital de 200 mlns d'euros et un endettement de 250 mlns d'euros.

* EULER HERMES gagne 1,8% après avoir annoncé mardi qu'il espérait atteindre au moins 320 millions d'euros de résultat net en 2011, soit une progression de près 10% par rapport à 2010 en dépit d'une pression continue sur les prix et du manque de visibilité des marchés.

* POWEO plonge de plus 10% après que DIRECT ENERGIE, fournisseur français d'électricité et de gaz, a racheté à l'autrichien Verbund sa participation de 46% dans Poweo pour 36 millions d'euros, soit 4,77 euros par titre.

* SPIR COMMUNICATION perd 3,2%. Engagé dans un plan de transformation difficile, le groupe a annoncé mardi qu'il visait toujours un résultat opérationnel courant positif en 2011 malgré une chute de cet indicateur durant la première moitié de l'année.

* PAGESJAUNES (-1,2%) a revu en baisse son objectif de marge brute opérationnelle pour 2011, désormais attendue dans une fourchette comprise entre 485 et 500 millions d'euros.

* ICADE (-1,12%) a confirmé mardi ses objectifs pour 2011 et 2012 après avoir fait état d'une forte croissance de ses résultats semestriels, soutenue notamment par l'amélioration des marges de son pôle Promotion et par la réduction de ses frais de structure.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...