Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

Les valeurs à suivre à la bourse de parisLes valeurs à suivre à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris :

* EADS a annoncé vendredi le report de la mise en service de l'A350 au second semestre 2014 à la suite d'un problème de perçage des ailes du futur long courrier d'Airbus, un nouveau revers pour le programme le plus surveillé de l'avionneur.

* TOTAL a publié des résultats en hausse au deuxième trimestre mais sa production a reculé de 2%, pénalisée en particulier par l'arrêt de sa plate-forme d'Elgin-Franklin, en mer du Nord, depuis une fuite de gaz survenue fin mars.

Le groupe a par ailleurs annoncé proposer un acompte sur dividende de 0,59 euro par action au titre du deuxième trimestre, en hausse de 3,5% par rapport au premier trimestre.

* DANONE a annoncé une baisse de sa marge opérationnelle au premier semestre 2012 marqué par un durcissement de l'environnement de la consommation en Europe de l'Ouest, notamment en Espagne.

* LAFARGE a maintenu ses objectifs financiers pour 2012 en dépit d'un deuxième trimestre plombé par la crise et la récession en Grèce et les charges de restructuration.

* RENAULT a publié des résultats semestriels impactés par la dégradation du marché automobile en Europe mais est parvenu à rester bénéficiaire sur la période, contrairement à son concurrent PSA Peugeot Citroën PEUP.PA, moins internationalisé.

* MICHELIN a confirmé tabler sur une nette hausse de son résultat opérationnel 2012 en dépit d'un marché automobile toujours très difficile, en particulier en Europe.

* LEGRAND a confirmé ses objectifs pour 2012 après avoir enregistré sur le premier semestre un chiffre d'affaires soutenu par les acquisitions.

* REXEL a confirmé ses objectifs annuels après avoir enregistré une amélioration de sa rentabilité au deuxième trimestre, soutenue par un effet change favorable, ses acquisitions et un strict contrôle de ses coûts dans un contexte macroéconomique incertain.

* CGGVERITAS a confirmé ses perspectives pour cette année malgré l'amélioration de sa rentabilité au deuxième trimestre, supportée notamment par le redressement de ses opérations marines, une activité soutenue en traitement-réservoir et une saisonnalité terrestre plus favorable dans les services.

* ATOS a annoncé une nette amélioration de sa marge opérationnelle au premier semestre grâce à sa division d'infogérance et a confirmé ses prévisions annuelles sur la base d'un solide carnet de commandes.

* CNP ASSURANCES a subi une érosion de son activité au premier semestre (-13%), avec une baisse de 15% dans l'Epargne.

Son conseil d'administration a décidé de prolonger le mandat d'Antoine Lissowski au poste de directeur général par intérim de la compagnie d'assurance.

* SCOR a atteint au premier semestre un niveau de rentabilité conforme à ses hypothèses opérationnelles avec une croissance de 10,2% en données proforma des primes brutes émises et un résultat net élevé à 206 millions d'euros, contre 40 millions un an plus tôt.

* LATECOERE a enregistré une croissance de 11,1% de son chiffre d'affaires (hors éléments exceptionnels), à 290,3 millions d'euros au premier semestre tandis que son portefeuille de commandes atteint 2,2 milliards d'euros, soit quatre années d'activité à fin juin.

* VALEURS BANCAIRES - Le ministre de l'Economie espagnol Luis de Guindos a déclaré que le Trésor serait en mesure d'honorer ses échéances de dette cette année, ajoutant que la position du gouvernement en termes de liquidités était la même que celle de l'an dernier.

* SAINT-GOBAIN a annoncé jeudi soir un nouveau plan d'action visant à économiser 750 millions d'euros en année pleine pour faire face à la dégradation de la conjoncture, et anticipe une nouvelle baisse de son résultat opérationnel au second semestre après celle des six premiers mois de l'année.

* LVMH a publié des résultats en hausse, marqués cependant par un ralentissement de la croissance organique au deuxième trimestre et par une baisse de la marge opérationnelle.

* L'OREAL a fait état d'un ralentissement limité de sa croissance organique au deuxième trimestre, le recul en Europe et le fléchissement dans les marchés émergents et le luxe n'étant que partiellement compensés par le dynamisme de l'Amérique du Nord.

* PPR a annoncé des résultats portés par la performance de ses activités dans le luxe, qui ont poursuivi sur leur lancée au deuxième trimestre malgré les craintes de tassement liées au ralentissement économique en Chine.

* INTERPARFUMS - Burberry a fait savoir vendredi que ses discussions avec Interparfums au sujet de leur accord de licence étaient terminées.

* VALLOUREC a annoncé qu'il renonçait à son objectif de ventes pour 2012 en raison d'une demande qui devrait rester faible sur ses marchés hors pétrole et gaz au second semestre, notamment en Europe et au Brésil.

* AREVA a relevé ses prévisions financières pour 2012 à la faveur d'un retour à la croissance de ses activités nucléaires, de l'effet de ses réductions de coûts et de l'avance prise dans son programme de cessions.

* VALEO a annoncé que les constructeurs automobiles asiatiques étaient devenus ses principaux clients au premier semestre, permettant à l'équipementier automobile de compenser la dégradation en Europe qui a contraint PSA à engager une vaste restructuration.

François Hollande se rendra ce vendredi chez l'équipementier automobile à La Verrière, dans les Yvelines, deux jours après la présentation du plan de soutien à l'automobile.

* CRÉDIT INDUSTRIEL ET COMMERCIAL a fait état d'un résultat net en repli de 28% pour les six premiers mois de l'année, pénalisé par une baisse des revenus et une hausse des frais de gestion.

* EULER HERMES a publié un résultat net en repli de 16,2% pour le premier semestre, pénalisé par une charge d'impôts et un ratio de sinistres plus élevés que l'an dernier du fait de la crise et de la dégradation de la conjoncture économique.

* INGENICO a confirmé ses objectifs pour 2012 après avoir enregistré des résultats en forte hausse au premier semestre, notamment grâce à son activité dans les pays émergents.

* CEGEREAL a annoncé le refinancement pour 400 millions d'euros de l'intégralité de sa dette bancaire arrivant à maturité en mars 2013 auprès de quatre banques, malgré un contexte de crédit difficile.

* NRJ GROUP a rapporté jeudi après la clôture un chiffre d'affaires en progression de 1,3% au premier semestre, à 187,7 millions d'euros.

Le groupe indique aussi dans un communiqué avoir enregistré au début du troisième trimestre une progression de ses recettes publicitaires mais souligne néanmoins que la visibilité restait "très limitée."

* SECHILIENNE-SIDEC a annoncé un bénéfice net en recul de 22,5% pour le premier semestre 2012, à 16,8 millions d'euros. Hors fiscalité Outre-Mer, ce profit ressort en hausse de 66% grâce aux bonus contractuels résultant notamment de la forte disponibilité de l'activité thermique et les bonnes conditions d'exploitations dans tous les secteurs.

Le producteur indépendant d'électricité a aussi confirmé ses objectifs d'Ebitda et de résultat net pour 2012 et 2016.

* SEQUANA a confirmé sa prévision pour cette année d'un niveau de marge d'Excédent Brut d'Exploitation supérieur à 2011, compris entre 3,6% et 4% du chiffre d'affaires, après avoir enregistré une baisse de sa marge de 0,3 point à 4% au premier semestre.

Sur l'année, le groupe anticipe une progression de 3 à 5% du chiffre d'affaires, ressorti en baisse de 1,6% à fin juin.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...