Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les trimestriels d'ups déçoivent

Marché : Les trimestriels d'ups déçoivent

tradingsat

par Lynn Adler

(Reuters) - United Parcel Service (UPS) a fait état jeudi d'une hausse moins marquée que prévu de son bénéfice net au premier trimestre, conséquence du poids croissant dans son activité des transactions électroniques à faibles marges et de volumes peu dynamiques en Asie.

A la suite de ces annonces, l'action du numéro un mondial de la messagerie express, souvent considéré comme un bon baromètre de la conjoncture économique, reculait de plus de 3% à la Bourse de New-York.

Les résultats du groupe ont reflété les mesures d'austérité en Europe et le ralentissement de la croissance en Asie, a déclaré le directeur général Scott Davis.

"Au premier trimestre, la plupart des bonnes nouvelles sont venues des Etats-Unis où les signes d'un rebond de l'économie sont évidents", a-t-il dit lors d'une conférence avec les analystes.

Le ralentissement de l'activité en Asie n'est qu'une "situation difficile temporaire" et les volumes ont déjà commencé à se redresser en mars, a ajouté le directeur général.

"Les clients optent pour des services de livraison plus lents", note Edward Jones, analyste chez Logan Park. Les livraisons différées ont ainsi progressé de 10%, ajoute-t-il.

L'annonce de ces résultats intervient alors que UPS est engagé dans la plus grosse acquisition de son histoire centenaire.

RACHAT DE TNT EXPRESS EN BONNE VOIE

Le groupe basé à Atlanta a annoncé en mars le rachat de son homologue néerlandais TNT Express pour environ 6,8 milliards de dollars afin de se renforcer à l'international. Cette acquisition doit ainsi lui permettre de devenir le numéro un du secteur en Europe et d'accroître son accès aux marchés d'Asie et d'Amérique Latine.

Cette opération, "en bonne voie" selon Scott Davis, va faire passer la part du chiffre d'affaires d'UPS à l'international de 26% actuellement à 36%.

Sur les trois premiers mois de 2012, le résultat net d'UPS s'est établi à 970 millions de dollars, soit 1,00 dollar par action contre 915 millions de dollars (0,91 dollar/action) il y a un an.

Les analystes financiers avaient prévu en moyenne un bénéfice par action de 1,02 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffres d'affaires global du premier trimestre a progressé de 4,4%, à 13,14 milliards de dollars contre un consensus de 13,26 milliards, selon Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,2% aux Etats-Unis et de 2,3% à l'international.

Sur le marché américain, "la hausse du chiffre d'affaires par colis résultant de l'augmentation des tarifs de base et des surcharges carburants a été occultée par l'évolution du mix produits et clients, la croissance des volumes restant tirée par le commerce électronique, à marge plus faible", souligne UPS.

A l'international, le ralentissement de l'activité en Asie et la hausse des volumes intra-régionaux a fait reculer le chiffre d'affaires par colis.

UPS a réaffirmé sa prévision d'un bénéfice par action 2012 compris entre 4,75 et 5,00 dollars.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...