Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les places d'europe poursuivent leur correction

Marché : Les places d'europe poursuivent leur correction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés poursuivaient leur correction en fin de séance jeudi, plombés par des angoisses renouvelées au sujet de la crise européenne, qui laissent entrevoir une année 2012 difficile.

Francfort perdait 0,3%, Londres 0,8%, Zurich 0,7%, Madrid 2,9% et Milan 3,6%. Sur les places d'Euronext, Bruxelles cédait 1,4%, Amsterdam 0,9%, Paris 1,5% et Lisbonne 1,7%. Wall Street reculait de 0,8% à la clôture européenne.

Les marchés restaient plombés par les inquiétudes relatives à la solvabilité du secteur bancaire en Allemagne, en Italie et en Espagne, où les établissements de crédit sont invités à passer 50 milliards d'euros de provisions pour créances douteuses.

'L'année s'annonce encore difficile, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y ait pas d'opportunités à saisir', jugeait un gérant de Barclays Bourse, qui maintiendra pour cette année une stratégie de 'stock picking'.

Les données américaines du jour ont par ailleurs donné une image contrastée de l'économie américaine en décembre: si ADP a fait part de 325.000 créations d'emplois privés, l'indice ISM des services ne s'est amélioré que de façon modeste à 52,6 contre 52 en novembre.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que le secteur des services britannique a vu son expansion s'accélérer encore, à en croire l'indice PMI CIPS/Markit qui est passé de 52,1 en novembre à 54 le mois dernier.

Du côté des valeurs, Nokia grimpait de 6,6% à plus de 4,1 euros sur l'OMX, recherché après que Crédit Suisse soit passé directement de 'sous-performance' à 'surperformance' sur le titre, avec un objectif de cours rehaussé de quatre à six euros.

ARM Holdings prenait 2,6% à 610 pence à Londres, après une note de recherche favorable. Dans les semi-conducteurs, le titre pourrait se distinguer à court terme grâce à ses qualités propres, selon UBS.

Roche (-0,5% à 162 francs suisses à Zurich) a annoncé que ses tests sur le virus de l'hépatite C, maladie qui touche près de 200 millions de personnes dans le monde, ont obtenu la marque CE désignant une 'conformité européenne'.

À Paris, EADS (+0,9% à 24,8 euros) et Safran (+0,7% à 23,1 euros) se distinguaient en tête du CAC40, profitant tous deux de la faiblesse de la monnaie unique: le dollar se traitait autour de 1,28 pour un euro, contre 1,295 la veille.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...