Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les mesures de la bns agissent, le franc suisse en légère baisse

Marché : Les mesures de la bns agissent, le franc suisse en légère baisse

Les mesures de la bns agissent, le franc suisse en légère baisseLes mesures de la bns agissent, le franc suisse en légère baisse

ZURICH (Reuters) - Le franc suisse, en repli jeudi face au dollar, devrait également tester le plus bas de trois semaines touché face à l'euro lors de la séance précédente, dans un marché rendu plus liquide par les interventions de la Banque nationale suisse.

Peu après 09h30 GMT, le dollar s'appréciait de 0,65% à 0,7943 franc, tandis que l'euro gagnait 0,44% à 1,1439 franc.

La BNS a annoncé mercredi qu'elle augmenterait à nouveau la liquidité du franc suisse via des échanges de devises et des rachats de sa propre dette. Ces interventions auraient pour effet d'accroître les dépôts à vue des banques à 200 milliards de francs suisses.

L'objectif de la banque centrale suisse est de diminuer l'attrait des actifs libellés en francs et donc d'abaisser la valeur de la monnaie, dont les cours se sont envolés ces dernières semaines dans une chasse effrénée aux valeurs refuges.

L'impact de ces mesures pourrait toutefois être de courte durée.

"Quand nous y verrons plus clair et que les actions de la BNS sur les marchés à terme commenceront à perdre de leurs efficacité, le franc retrouvera probablement des forces", a commenté Mark Mitchell, d'Informa Global Markets.

"La BNS ne fait que ralentir l'inévitable appréciation du franc suisse", a-t-il ajouté.

On évoquait également sur les marchés asiatiques une possible intervention de la BNS sur les marchés de change à terme, mais la banque n'a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet.

Ces derniers mois, la devise helvétique s'est appréciée de 20% environ face au dollar et à l'euro. La banque centrale a prévenu que cette tendance risquait d'entraver la croissance de l'économie nationale et d'éroder les bénéfices des entreprises.

Certaines sociétés basées dans la Confédération, comme Roche ou Swatch, ont d'ores et déjà prévenu que l'affermissement de la devise suisse aurait des conséquences sur leurs résultats.

Le gouvernement suisse a en conséquence proposé mercredi un plan de soutien aux entreprises de deux milliards de francs, et s'est engagé à soutenir toutes les mesures que la BNS jugerait nécessaires.

Malgré les appels en ce sens émanant de toute la classe politique, la banque n'est en revanche pas intervenue sur le marché spot.

Catherine Bosley; Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...