Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les marchés européens prudents, après une ouverture en hausse

Marché : Les marchés européens prudents, après une ouverture en hausse

Les marchés européens prudents, après une ouverture en hausseLes marchés européens prudents, après une ouverture en hausse

(Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi avant de rétrocéder l'essentiel de leurs gains, les investisseurs jouant la carte de la prudence dans l'attente d'une demande d'aide de la part de l'Espagne et après l'annonce mardi soir par Moody's du maintien en l'état de la note de crédit de Madrid.

Les banques ont brièvement soutenu la tendance, tandis que les technologiques font grise mine au lendemain des résultats en demi-teinte publiés par IBM et Intel. et

A Paris, le CAC est stable, malgré le soutien de BNP Paribas (+1,2%) et Société Générale (+0,38%). Crédit agricole chute de 3,38%. Ce dernier a annoncé avant l'ouverture que la cession de sa filiale grecque Emporiki à Alpha Bank lui coûterait près de 2 milliards d'euros.

PSA gagne 1,98% après avoir confirmé examiner plusieurs options pour soutenir son activité bancaire Banque PSA Finance, tout en précisant que le choix des mesures n'était pas encore arrêté.

Danone, au contraire, recule nettement (-3,88%), les investisseurs sanctionnant la publication d'un chiffre d'affaires jugé décevant au troisième trimestre.

Ailleurs en Europe, on constate la chute de 2,53% enregistrée par ASML. Le premier fabricant mondial d'équipements pour semi-conducteurs a annoncé le rachat de l'américain Cymer pour 1,95 milliard d'euros tout en disant percevoir une certaine fragilité chez certains de ses clients.

Sur le front des devises, le franc suisse a touché mercredi matin un plus haut de cinq mois contre le dollar tout en s'affermissant face à l'euro. Le billet vert a de son côté touché un plus bas d'un mois contre un panier de devises.

La détente se poursuit pour les emprunts d'Etat espagnols. Le rendement du dix ans recule à 5,57% tandis que son homologue à deux ans se replie à 3,02%.

L'espoir de voir Madrid se résoudre à solliciter un plan d'aide permet aux cours de pétrole de rester ferme. Le Brent reste au dessus de 114 dollars le baril (+0,11%) tandis que le WTI avance un peu plus franchement (+0,31%).

Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...